loading...
- - -
Amérique Latine Portail Européen
REDIAL Réseau Européen d'Information et Documentation sur l'Amérique latine
CEISAL Conseil Européen de Recherches Sociales sur l'Amérique latine
Référence précédente

Métaphores temporalles et offrandes alimentaires : pratiques d’élaboration du sens rituel

Référence suivante
Article de revueHémond, Aline. (Université de Paris 8 Saint-Denis/UMR 7218 CNRS LAVUE-AUS, Francia). Métaphores temporalles et offrandes alimentaires : pratiques d’élaboration du sens rituel.  / Metáforas temporales y ofrendas alimenticias: prácticas de elaboración de sentido ritual In  Hémond, Aline; Trejo Barrientos, Leopoldo De l’âtre à l’autel : Nourritures rituelles amérindiennes (Mexique, Guatemala) Cahiers (Les) ALHIM, 2013 no. 25 Mots-clés:
Mexique
Anthropologie, Ethnologie | Santé, Alimentation
México, Lenguaje ritual, Metáfora visual, Figuración de la temporalidad, Guerrero, Nahuas, Culto a la santa cruz, Medio ambiente, Territorialidad

Résumé :

Le déchiffrement des aspects non verbaux de la sémantique des rituels est peu courant dans les études sur les sociétés indiennes du Mexique. Dans le prolongement de nouvelles recherches anthropologiques sur le langage figuratif du rituel, l’article propose d’étudier les métaphores figuratives présentes dans deux offrandes alimentaires déposées durant les cérémonies de pétition de pluie célébrées autour d’un gouffre naturel dans la partie centrale de l’Etat de Guerrero (Mexique). Il s’agit d’analyser les moyens sémantiques et figuratifs non verbaux permettant d’établir une communication persuasive avec les entités détentrices de la subsistance. Deux « offrandes » sont étudiées et mises en regard : la xochimesa et le chitatli. La première consiste dans le déploiement sur le sol des objets qui constituent l’offrande alimentaire et la seconde est faite d’un contenant rituel en agave rempli de nourriture qui est jeté dans le gouffre et doit parvenir au fond sans se renverser. Un troisième « transfert culinaire » s’effectue entre les participants du rituel. L’analyse met en lumière l’existence des métaphores temporelles exprimées au travers des assemblages rituels alimentaires et représentant le cycle agricole à venir. La conclusion introduit une idée supplémentaire, celle du syncrétisme. Elle distingue la xochimesa qui peut être intégrée dans une idée catholique des échanges entre Dieu et les hommes par la commensalité qu’elle autorise entre les acteurs rituels et la nature aérienne des entités, et le chitatli fondé sur le sacrifice, la non-commensalité humaine et les puissances chtoniennes qui se refusent à l’assimilation.

Ceisal Redial © REDIAL & CEISAL. Responsabilité éditoriale: Araceli García Martín - AECID (Madrid, España),
Jussi Pakkasvirta - Ceisal (Helsinki, Finlandia).
Développement: Olivier Bertoncello Data Consulting    Hébergeur: CCIN2P3