loading...
- - -
Amérique Latine Portail Européen
REDIAL Réseau Européen d'Information et Documentation sur l'Amérique latine
CEISAL Conseil Européen de Recherches Sociales sur l'Amérique latine

Congrès International Femmes dans les Amériques

Congrès o simposium | France - Maison de la Recherche-Centre Schuman - Universidad Aix-Marseille
4, 5 y 6 de diciembre de 2013
Congrès International Femmes dans les Amériques

L’Institut des Amériques (IdA), en partenariat avec le Centre Aixois d'Etudes Romanes (CAER, AMU) et avec le soutien de SciencesPo Aix, du Laboratoire d’Etudes et de Recherche sur le Monde Anglophone (LERMA, AMU), du Laboratoire Interdisciplinaire de droit des médias et des mutations sociales (LID2MS, AMU) et du Centre d´Études Mexicaines et Centraméricaines CEMCA (CEMCA), propose, pour la 11e édition de son Congrès annuel, de réfléchir sur la thématique Femmes dans les Amériques. Il se tiendra du 4 au 6 décembre 2013 dans les locaux d’Aix-Marseille Université (Maison de la Recherche-Centre Schuman). Il se déroulera en français, en anglais et en espagnol et débouchera sur plusieurs publications à caractère international.

Pré-programme

Axe1. Histoire
coordonné par Luc Capdevila (Rennes 2), Claire Sorin (Aix-Marseille Université), Thomas Glesener (Aix-Marseille Université)

ATELIER 1 : La fabrique du genre dans les Amériques, matrices coloniales et constructions nationales/ The Making of Gender in the Americas, Colonial Matrixes and National Constructions

Enrique CORTES LARRAVIDE (Université Paris 3, France): Les femmes et le pouvoir politique dans une vallée reculée des Andes méridionales : configurations ethniques et pouvoir espagnol à Copiapo, royaume du Chili, 16ème siècle

Guillaume CANDELA (Université Paris 3, France) : Les femmes au temps de la conquête du Paraguay.

Andrea KOKENY (Université de Szeged, Hongrie): Women in Early Texas History.

Terri SNYDER (California State University, USA): The Margins of Freedom : Life Stories, free Women of Color, and the Law in the Early Modern Americas.

Maeva RIEBEL (Aix-Marseille Université, France) : La peinture de castes au Mexique au 18e siècle.

Ana Raquel PORTUGAL (Université Estadual Paulista, Brésil) : Violencia contra mujeres indias en el virreinato del Perú.

Linda GARBAYE (Université Clermont-Ferrand 2, France) : Femmes et politique en Amérique du Nord : le cas d’Abigail Adams.

Sandra Olivero GUIDOBONO (Université de Séville, Espagne): Entre la mujer y el mito: Mariquita Sánchez de Thompson y el nacimiento de la Argentina.

Anne LESME ( Aix-Marseille Université, France): Identité nationale et représentation des petites filles aux Etats-Unis au 19ème siècle

Ana Paula CAVALCANTI SIMIONI (Institut des Etudes Brésiliennes, Brésil) : Portraits de l’impératrice : genre et politique dans la peinture de l’histoire du Brésil


ATELIER 2 : Historiographies, mémoires, et construction des identités de genre/ Historiographies, Memories and the Construction of Gender identities

Marion DUMONT (California Institute of integral Studies, San Francisco, USA): Reclaiming Women’s History through a Hermeneutics of Place: Methodology and Study Design.

Virginie ADANE (EHESS, France): ‘Only in New York ?’ Exceptionnalisme et genre dans l’historiographie sur la Nouvelle Néerlande, XVIIe-XXe siècles.

Renee Isabel MENGO ( E.C.I-U.N Córdoba, Argentine) : Sentimiento y compañerismo en territorio cordobés Mujeres en la época de la Independencia.

Martine PELLETIER (Université de Sherbrooke, Canada) : L’immortel stéréogenrisme des sphères séparées : le tribut de la publicité nord-américaine ?

Claire DELAHAYE (Université de Tours, France): ‘The perfect library’ : Carrie Chapman Catt et la constitution des archives du mouvement pour le droit de vote des femmes.

Mariana JAFET CESTARI (Université d’Etat de Campinas, Brésil) : Les disputes pour la mémoire dans le discours du mouvement des femmes noires au Brésil.

Janine GOMES DA SILVA (Université Fédérale de Santa Catarina, Brésil) : Les usages de la mémoire : rhétorique de témoignage, espaces de mémoire et rapports de genres dans les dictatures du Brésil et du Paraguay .


ATELIER 3 : Femmes dans la cité, ascension sociale et émancipation (19e/premier 20e siècle) / Women’s Social Roles, Education and Emancipation, 19th /early 20th century)

Ann DENKLER (Shenandoah University, USA) : African-American Women during Reconstruction in the Shenandoah Valley.

Sharon WOOD ( University of Nebraska, USA): No Tragic Mulatta: The Citizenship of Emma Coger, Race Radical.

Clara PALMISTE (IUFM, Martinique) : Les femmes des colonies françaises d’Amérique et l’assimilation des colonies en départements en 1946 ».

Lissell QUIROZ-PEREZ (Université de Rouen, France) : Des femmes dans la cité : les sages-femmes péruviennes du 19ème siècle ».

Carie POWELL (Université Nanterre La Défense, France) : Les clubs de femmes africaines-américaines à Chicago : enjeux de l’éducation et de l’ascension sociale.

Julie METAIS (EHESS, France) : L’expérience politique des maîtresses d’école rurale dans le Mexique post-révolutionnaire.

Sébastien ROZEAUX (Université de Valenciennes, France) : Etre femmes de lettres au Brésil à l’époque impériale (1822-1889) : le statut social d’une minorité porteuse d’une voix dissonante dans l’espace public.

Claudia CHANG MOYA (Université Lyon 2, France) : Les Mexicaines de la campagne Veracruz 1876-1940.

Marion GIRALDOU (Collège Vauquelin, Toulouse, France) : La prostitución, un sujeto femenino, un problema social (Costa Rica 1880/1930).


ATELIER 4 : Emergence des féminismes dans les Amériques/Emergence of Feminisms in the Americas

Dévrig MOLLES (Université de Strasbourg, France) : Transferts et luttes culturelles : féminisme, libre-pensée et réseaux maçonniques au sein du Triangle atlantique (Europe-Amériques, 1880-1918).

Françoise BASCH (Université Paris 3, France): Victoria Claflin Woodhull (1838-1927) et le mariage pour tous.

Sandra DUFOUR (Université Catholique de Lyon, France) : Antoinette Brown Blackwell et la théorie de l’évolution : le Darwinisme revisité par les féministes.

Angelina DURAND-VALLOT (Université Lyon 1, France) : De l’illégalité à la respectabilité : le mouvement pour le contrôle des naissances aux Etats-Unis.

Jean-Louis MARIN-LAMELLET (Université Lyon 2, France): Libérer et guérir : Benjamin Orange Flower ou les ambigüités du progressisme (1889-1918).

Hélène FINET (Université de Pau, France) : Trajectoires croisées de militantes anarchistes en Argentine.

Sergio Andrés Salgado Pabón ( Pontificia Xaverian University, Bogota, Colombie) : Women’s Presence in the Columbian Student Movement during the 1917-1922 period.

Maria Elvira ALVAREZ (Université Paris 1, France) : Mouvement féministe et droit de vote en Bolivie, 1920-1952.

Tracey L. HANSHEW ( Oklahoma State University, USA): Rural feminism and Women during the Golden Age of Rodeo.


ATELIER 5 : Féminisme et guerre froide/Feminism and the Cold War

Estelle LEBEL (Université Laval, Québec) : Diffusion de la recherche féministe dans les Amériques. Emergence, construction et diffusion d’un champ disciplinaire.

Joana Maria PEDRO (Université Fédérale de Santa Catarina, Brésil) : Rapports de genre dans la clandestinité dans le Cône Sud (1960-1990).

Alexandra BOUDET-BRUGAL (Université de Versailles-Saint Quentin, France) : Mouvements féministes américains de la seconde vague et opposition à la guerre du Vietnam.

Anne-Claire SANZ-GAVILLON (Université Paris 8, France) : ‘¡Democracia en el país y en la casa!’ : Mouvement des Femmes et Conceptualisation de la violence de Genre dans le Chili de Pinochet .

Camille BOUTRON (Instituto Investigación para el Desarrollo, Lima, Pérou) : Les femmes dans la lutte armée au Pérou : l’expérience combattante féminine.

Javier CASTRO ( Universidad de los Andes, Santiago de Chile, Chili) : Guerra en el vientre : control de la natalidad, feminismo y diplomacia pública de Guerra fría en Chile. 1965-1970.

Nathalie LUDEC (Université Paris 8, France) : La fabrique du genre dans la presse mexicaine.


Axe 2 “Cultures amérindiennes”
coordonné par Odina Benoist et Frédéric Saumade (Aix-Marseille Université)

Atelier 1 : Identité féminine amérindienne et pratiques

Emmanuel DESVEAUX (Ehess) : L’Ontologie amérindienne et le féminin.

Frédéric SAUMADE (Aix-Marseille Université – Idemec) : La reproduction du dualisme amérindien à l’aune du métissage et du rôle festif des femmes : perspective comparée sur les Huichol et les Otomi (Mexique).

Marion ROBINEAUD (Ehess) : Frontières et middle ground : Les pratiques traditionnelles des femmes amérindiennes au contact de la modernité. La réception du catholicisme au féminin.

Anna Schmit (Ehess) : La fuerza de mujeres wayúu et les nouvelles formes de tisser du lien social (Colombie).

Silvia MANCINI (Université de Lausanne – IRCM) : Couturières de Santos. Personnification mythique et manipulation rituelle de deux images sacrées à Mexico DF : le cas du Niño Dios et de Santa Muerte


Atelier 2 : Femmes amérindiennes et droit

Andrée LAJOIE ( Université de Montreal, Canada) : Le rôle des femmes dans la gouvernance autochtone au Québec.

Elise GADEA (IHEAL, Paris 3 Sorbonne Nouvelle) : Les femmes dans la justice indigène en Bolivie.

Odina BENOIST (Aix-Marseille Université) : Femmes amérindiennes face à la justice nationale.

Ana Cecilia ARTEAGA (Ciesas): Apropiación y exigibilidad de los derechos e ideologías de género en la Policía Comunitaria de Guerrero (México).

Elena GRILLENZONI (Université jésuite de Guadalajara): Reinventar la democracia a través de prácticas inclusivas de reconciliación comunitaria: la dimensión de género del sistema de justicia maya-tsetal en Zona Selva Norte de Chiapas (México)


Atelier 3 : Femmes amérindiennes et Santé

Amandine DEBRUYER (Aix-Marseille Université) : Les sages-femmes traditionnelles de Papantla: changements et persistances dans l’offre de soin en santé maternelle au Mexique.

Francisca QUILAGEO RAPIMAN ( La Haye, Pays-Bas) : Modernidad y tradición: Cultura mapuche y su rostro femenino.

Anaïs GARCIA (Université Toulouse-Le Mirail) : Pratiques, représentations et enjeux de la planification familiale médicalisée des femmes indigènes guatémaltèques.

Claire LAURANT (Chercheur indépendant) : Les sages-femmes mexicaines: actrices ou instruments du système de santé?

Kyra GRIECO (Ehess) : Des corps et des territoires: femmes et développement dans le Pérou minier.

Atelier 4 : Ethnohistoire

Carmen BERNAND (Université de Paris X) : La libération des femmes et le colonialisme: quelques réflexions à partir d’un échantillon indien et afro-américain.

Matthieu CHARLE (Ehess) : Louise Sighouin, morte en odeur de sainteté. Retour ethnohistorique sur la vie d’une sainte Cœur d’Alène (Idaho, Etats-Unis).

Daniel CANO (Georgetown University, Washington, D.C.): Civilizar a la Mujer Araucana... El caso del Colegio Santa Ana de Angol en la región de la Araucanía, Chile (1889-1923).

Rosa TRIBALDOS SORIANO (Universidad de Alicante) : Rituales y espiritualidad entre las mujeres guaraníes (Siglos XVI-XVIII).

Leticia Mayola Reina AOYAMA (Inah, Mexico): Las mujeres zapotecas del istmo de Tehuantepec, México, en el siglo XIX.

Axe 3 : Femmes et Religion
coordonné par Blandine Chelini-Pont (Aix-Marseille Université), Pierre Langeron (Aix-Marseille Université), Florence Rochefort (Institut Emilie du Châtelet)

Atelier 1 : Religion et féminisme

Marie-Cécile BENASSY (Paris III, Sorbonne nouvelle) : 1700, La Réponse à sœur Philotée : Le Manifeste féministe de Sor Juana Inés de la Cruz.

Marie GAYTE (Université de Toulon): Les religieuses américaines à l’index ; féminisme et conservatisme au sein de l’Eglise catholique américaine.

Rebecca Claire WAGNER (St John’s College, Cambridge): Evangelical feminism and the abortion issue in the 1970s and 1980s.

Camille FOULARD (Centre d’Etudes Mexicaines et Centre-américaines, Mexico): Mission religieuse féminine et mutations féministes: Les Filles de la Charité au Mexique.

Dominique LAPERLE (Université du Québec à Montréal, UQAM) : La militance féministe des Sœurs des Saints noms de Jésus et de Marie, aux Etats-Unis et en Amérique latine (1960-1985).

Karima DJENNANE (Université Paris-Est Créteil) : Le féminisme musulman aux Etats-Unis et en Amérique latine.

Atelier 2 : Condition féminine, ethnicité, genre et contestation

Lidia DONAT (Université de la Sapienza) : Théologies indiennes et égalité de genre depuis les années 1970, comparaison.

Félicie NGAMBA (Université Paris III Sorbonne Nouvelle) : L’évangéliste afro-américaine Amanda Smith et la lutte de la Woman’s Christian Temperance Union, dans le droit des femmes au début du XXè siècle.

Myriem ABOUTAHER (IHEAL, Université de Paris III Sorbonne Nouvelle) : Les politiques féminines de lutte contre la traite des femmes hispaniques aux Etats-Unis.

Anne STEFANI (Université de Toulouse le Mirail) : Femmes, réforme raciale et religion dans le Sud des Etats-Unis, pendant l’ère ségrégationniste.

Cécile COAUET-MOKOKO (Université de Tours) : La responsabilisation des femmes dans la transgression du couple racialement mixte en Alabama.

Atelier 3 : Réseaux transcontinentaux

Denise COUTURE (Université de Montréal, membre de l’Académie Royale du Canada) : L’interreligieux féministe dans les Amériques, comme pratique constructive de justice raciale.

Patrick SNYDER (Université de Sherbrooke, Canada) : Diversité féminine en études religieuses, le réseau de la Faculté de Sherbrooke au Canada.

Molly CHATALIC (Université de Bretagne Occidentale) : Réseaux bouddhistes féminins dans les Amériques.

Ghadir MOUSSAOUI (Université de Tours) : Les Iraniennes américaines, un combat au féminin pluriel ?

Mari Sol GARCIA SOMOZA (Université René Descartes/Buenos Aires) : Femmes, Identités et Religion ; Entre l’identité culturelle et l’identité politique. Définitions de la position et du rôle des femmes musulmanes en perspective comparée américaine


AXE 4 - FEMMES ET MIGRATION
Coord. Virginie Baby Collin, Aix-Marseille Université

Conférence inaugurale de Gioconda Herrera (membre du comité scientifique du colloque, Professeure de sociologie, FLACSO Equateur).

Atelier 1: Dynamiques historiques des migrations féminines dans les Amériques

Amelia ALMORZA HIDALGO (Universidad de Sevilla) : Pautas de circulación de las mujeres emigrantes a Indias en el siglo XVI.

Marie Luce MANUEL(Université Saint Etienne) : Les femmes, des catégories convoitées dans les colonies des Antilles : « Engagées et filles de l’Hôpital », le cas de la Martinique au cours du XVIIème siècle.

Samantha ROMPILLON-TRAN (Université Laval, Québec) : Les immigrantes dans la vallée du Saint-Laurent au XVIIIe siècle.

Elsa CAPRON (Université de Saint Denis de la Réunion) : Retours sur la première importation de main d’oeuvre aux Amériques : traites et déportations, le cas des femmes esclaves à Cuba au XIXème siècle.

Thierry RINALDETTI (Université Paris 8) : Femmes de migrants et migrantes à l’heure des migrations de travail internationales ; L’exemple des femmes de Fossato di Vico en Ombrie (1900-1914.) .

Randi DEGUILHEM (Aix-Marseille Université, UMR Telemme) : De la Syrie ottomane à la Floride aux USA : La Société de Charité des Syriennes.

Gada MAHROUSE (Université Concordia, Montréal) : Saints, Starbucks and Sotheby’s: The North American expert expat community in San Miguel de Allende, Mexico.

Atelier 2 : Femmes migrantes, travail et emploi.

Hector RODRIGUEZ RAMIREZ (ITESM Monterrey, Mexique): Condiciones laborales de las mujeres migrantes en los Estados Unidos

Séverine DURIN (CIESAS Monterrey, Mexique) : Desigualdad, servicio doméstico de planta y maternidad. Examinando las cadenas de cuidados entre hogares ricos y hogares indígenas en el noreste de México.

Marco VINICIO (CIESAS, Mexique) : Resignificación de los roles y posiciones de las mujeres rarámuri migrantes en la ciudad de Chihuahua, México.

Marie-France LABRECQUE (Université Laval, Québec) : Les femmes mayas face à la migration temporaire contractuelle au Canada : étude de cas Yucatan (ou 3).

Osvaldina DOS SANTOS ARAUJO (Université Toulouse II) : La migration des Brésiliennes au Suriname : connexions entre la prostitution et la traite internationale des êtres humains

Carola MICK (Université Paris V) : The negotiation of internal borders in Peru.

Sophie BLANCHARD (Université Paris-Est Créteil) : La migration féminine comme ressource. L’affirmation du rôle économique et politique des travailleuses domestiques boliviennes

Atelier 3 : Femmes et reconfigurations familiales transnationales

Maria Eugenia COSIO ZAVALA (Paris 3 Sorbonne Nouvelle/Colegio de México) : Genre et dynamiques familiales

Ana PERRAUDIN (EHESS) : Reconfiguration des familles transnationales, transformation du rôle maternel et construction de soi en l’absence des pères. Le cas des épouses de migrants à Mexico

Marion MAGNAN (Paris 3 / Institut des Amériques) : Transformations des relations de genre en contexte migratoire : le cas des colombiennes à New York.

Itzel Alejandra GUEVARA MOLINA (Aix-Marseille Université): Les femmes mexicaines à Paris : migrantes transnationales ? (ou atelier 4)

Robin CAVAGNOUD (IFEA La Paz) : Le matricentrage comme stratégie de protection des enfants dans le cas des migrations internationales de femmes boliviennes

Raquel MARTINEZ BUJAN (Université de la Corogne, Espagne) : Los determinantes del retorno entre la población boliviana: movilidad social y motivaciones desde una perspectiva de género.

Cristina VEGA (FLACSO, Ecuador), Gregory DALLEMAGNE (FLACSO) et Gabriela RUALES (Universidad Autónoma de Madrid): Migración de retorno desde España a Ecuador. Estrategias familiares y afectivas de las mujeres.

Atelier 4 - La migration féminine source d’empowerment ou maillon d’une chaine de développement inégal ?

Elise VALLIER (Université de Paris Est Marne la Vallée) : A north-south perspective on ‘The Great Migration’: American women’s writings (1865-1920)

Patricia ARIAS (Univ. Guadalajara) : Grupo doméstico y mercados de trabajo. Los nuevos límites a la independencia y autonomía de las migrantes.

Sheena TRIMBLE (Université d’Angers) : Un sentiment de devoir : descendantes de migrants et implication dans les politiques d’immigration du Canada (1945-1967).

Juliette GATÉ (Université du Maine) : La protection par le droit de la vulnérabilité des femmes migrantes dans les Amériques.

Patricia MARTIN (Université Montréal) : Outlining transnational spaces of gendered violence: Drawing links between femicide in Mexico and asylum seekers in Montréal.

Fabio Alberto OTALORA MORENO (Université Manuela Beltrán, Colombie/ Paris III) :
Le déplacement forcé récent des femmes à la frontière entre la Colombie et l’Equateur.

Francisco TORRES PEREZ (Université Valencia, Espagne) : Migrantes pionnières. Les femmes Équatoriennes à Valencia (Espagne) 1995-2005.

Axe 5 Femmes et monde du Travail
coordonné par Gérard Gomez (Aix-Marseille Université) et Donna Kesselman (Université Paris Est)

Atelier 1 : Politique publique et santé

Ximena DIAZ, Amalia MAURO (Centro de Estudios de la Mujer, Santiago, Chile) : Inequidades de género en el mercado de trabajo en Chile: impactos en las condiciones de trabajo, riesgos psicosociales y salud mental de las mujeres.

Mariana MARTINEZ FLORES (U. de Colima, Mexique) : Laborterapia y las adolescentes infractoras: una aproximación desde su capacitación laboral.

Jasmine GIDEON (Birkbeck College, University of London) : Gender and health in the context of globalised production processes: A Chilean case study.

Melina JUAREZ (University of New Mexico) : Immigration and Health: Bridging the Gap between Immigrant Working Women’s Health Needs and U.S. Health Policies.

Katherine LIPPEL (Université d'Ottawa, Canada) : L’accès des travailleuses et travailleurs québécois aux indemnités pour lésions professionnelles musculo-squelettiques et psychiques : 1987-2008.

Sandra FRANCO PATINO (Universidad Caldas, Colombia) : El trabajo doméstico alimentario: la familiarización del cuidado.

Eveline THEVENARD (U. Paris Sorbonne, France) : L’indemnisation du congé parental aux Etats-Unis : bilan et perspectives.

Atelier 2 : Politique publique du travail

Daniela BARBERIS (Camara de Comercio Italia en Argentine ; Consulado de Perù in Turin) : Trabajadoras del mundo de abajo.

Isabel GEORGES, Natacha BORGEAUD-GARCIANDIA (IRD France/ CONICET Argentine: Femmes, assistance et emploi dans deux métropoles d’Amérique latine : São Paulo et Buenos Aires.

Vincent MICHELOT ( IEP de Lyon, France) : The Constitutional Dialogue on Women’s Rights: From George W. Bush’s War on Women to

Jennifer MERCHANT (Université Paris 2): Obama’s Women at War.

Nora NATCHKOVA, Céline SCHOENI ( Institut européen de l’U. de Genève, Suisse) : Le travail des femmes – un levier pour les politiques étasuniennes en Amérique du sud ? Histoire de l’assistance technique de l’OIT : 1946-1975.

Jacquetta NEWMAN (King’s U. College at the Western University, Ontario, Canada) : Generation Y and Labour Participation.

Suze S. OLIVEIRA (USP, Mato Grosso, Brasil) : La justice qui tarde n’est pas justice: genre et justice d’après le regard des femmes magistrats du Pouvoir Judiciaire de Cuiabá.

Mar PEREZTS (EMLYON Business School, Lyon, France), María del Pilar ACOSTA (ESCP Europe) : Corporate Social responsibility in the Americas.

Atelier 3 : La discrimination envers les femmes dans le monde du travail

Lidia CASAS BECERRA (Facultad de Derecho U. Diego Portale, Chile) : La jurisprudencia de acoso sexual en el trabajo, 2005 a 2012 : Chile.

Patricia BIERMAYR-JENZANO (Center for Latin America Studies, Georgetown University, USA) : Rural women temporary and insecure work: patterns of discrimination and access to assets. Case studies from the Americas (Flower industry in Ecuador/Colombia).

Rodrigo DROZAK (Université Paris 13, France) : Etre mère et être femme dans le monde du travail contemporain pour les femmes brésiliennes en vulnérabilité socio-économique.

Arlette GAUTIER (Université de Brest, CRBC, France) : Les effets juridiques du mariage dans les Amériques, 1938-2012.

Claude GUILLAUMAUD (U. Aix-Marseille, France) : A case of double Discrimination against Women at Work: American Prisons.

Donna KESSELMAN (UPEC, France) : L’Etat devant la crise d’une industrie : quelle aide aux travailleuses et à leur famille dans l’automobile à Detroit ?

Atelier 4 : Femmes dans le marché du travail

Elsa CEDENO (Universidad de Rouen, France) : La mujer y el servicio doméstico en Venzuela : análisis del impacto de la politica socialista en el trabajo fementino informal.

Chloé CONSTANT ( IHEAL, Université Paris 3 Sorbonne Nouvelle) : Le trafic de drogue comme nouvelle stratégie de survie féminine : perspective depuis la sociologie carcérale.

Ana Josefina FERRARI, Mónica Graciela ZOPPI FONTA (Professeur à U. Estadual de Campinas, Brasil) : Memória de mujeres agricultoras: uma lectura del trabajo rural de mujeres de la comunidade quilombola de Batuva.

Philomène GALLEZ (U. de Montréal, Canada) : Les ‘femmes d’affaires’ dans les revues familiales montréalaises, 1920-1980.

Gérard GOMEZ (Aix-Marseille Université/IEP Aix, France) : Femmes paraguayennes sous la dictature.

Delina HOLDER (U. Bordeaux II, France) : La femme au travail à la Guyane, hier et aujourd’hui.

Rebeca Moreno ZÚÑIGA (U. de Pueblo, Mexique/ U. Aix-Marseille) : Las empleadoras del area metropolitan de Monterrey: interacciones socials y acuerdos de contratación del servicio doméstico a tiempo parcial.


Axe 6 - Politique et relations internationales coordonné par David Garibay (Université Clermont Ferrand 1) et Isabelle Vagnoux (Aix-Marseille Université)

Conférence introductive ou de clôture

Atelier 1: Luttes et stratégies pour la représentation et la participation politiques /Struggles and strategies for political representation and participation

Sebastian MOLANO et Betilde MUNOZ POGOSSIAN (OEA, Washington): Análisis de la participación electoral de las mujeres en America Latina y el Caribe (2010-2013): una contribución para el pleno ejercicio de los derechos políticos de las mujeres en el hemisferio.

Chantal MAILLE( Université Concordia, Montréal) : Actions féministes pour l’élection de femmes : Y a-t-il un modèle nord-américain ?

Juliette CHORON (Montpellier 1) : Le droit des femmes à la participation à la vie politique et publique en Amérique.

Lisset DEL ROCIO COBA MEJIA (FLACSO, Equateur): Nuevas voces feministas en las Américas

Marie-Hélène SA VILAS BOAS (Sciences Po Aix/Ecole Polytechnique) : Représenter les quartiers populaires brésiliens. Le genre comme ressource et contrainte.

Laura LOYOLA HERNANDEZ (Cambridge): Candidaturas y campañas electorales en alcadias yucatecas : representando el pueblo.

Maria del Carmen MUNOZ MILLAN (Universidad del Valle, Colombie): Mujeres Nasa : su participación política en la Guardia indígena- Colombia.

Elodie GIRAUDIER ( Paris 3 Sorbonne Nouvelle ) : Les femmes et le parti démocrate-chrétien au Chili

Atelier 2 : Pouvoir politique/Political Power

Ma Veronica Ibarra GARCIA, Angélica Lucia Damian BERNAL / Ma del Carmen ACOSTA PORTILLO (UNAM, Mexico): Flexibilizando fronteras, mexicanas en el poder legislativo 1953-2013.

Nicole FORSTENZER( Université Paris 1 Panthéon Sorbonne) : Michelle Bachelet : les ambiguïtés de la construction d’une identité politique genrée au Chili.

Roxana VILLEGAS (IUFM/ESC Rennes): Mujeres en América latina o cuando el poder no basta: el caso chileno.

Jessica Brandler WEINREB (Université Paris 3 Sorbonne Nouvelle) : Pouvoir et contre-pouvoir au Venezuela de Chavez: défis de l’intégration des femmes en politique.

Carolina Andrea GUERRERO VALENCIA (Ministère des Relations extérieures, Chili) : Sofia Schuster: Del protocolo al poder político: Una mirada comparada al rol de las primeras damas en América.

Cecilia GOSSO (Université de Turin, Italie): Las mujeres del FMLN entre transiciones, memoria y violencia. El caso estudio El Salvador.

Jules FALQUET (Université Paris Diderot) : Les rapports sociaux de sexes dans les mobilisations révolutionnaires : sexe, mémoire et reconnaissance chez les ex-guerilleras de Méso-Amérique.

Atelier 3 : Politique et militance /Politics and militancy

Florence KACZOROWSKI (Université Lille 3) : Idéologie domestique et engagement politique : la croisade des conservatrices américaines en faveur de « l’amendement Bricker », 1953- 1956.

Sébastien MORT (Université de Lorraine) : La parole des auditrices dans les talk-shows radiophoniques conservateurs aux Etats-Unis : sous-représentation, délégitimation et instrumentalisation.

Vanessa TESSADA SEPULVEDA (Universidad Valladolid): Elites femininas conservadoras. Los lazos de la Seccion Feminina de Falange en Latinoamérica.

Bérengère MARQUES PEREIRA (Université Libre Bruxelles) : Politiques d’égalité de genre au Chili sous la Concertación et réseaux de diffusion d’expertises.

Delphine LACOMBE (EHESS) : Antagonismes entre féminismes et « nouvelle gauche » latino-américaine : Une analyse depuis le Nicaragua (2006-2013).

Johanna GONZALEZ et Rocío MALDONADO ALARCON (IEP Bordeaux, Universidad Autónoma Metropolitana UAM-Xochimilco, México): Mujer guerrillera : ¿ lider revolucionaria o carne de cañón ? La participación política de las mujeres en las guerrillas latinoamericanas, casos de Colombia y Perú.

Gabriela CARIAS REYES (Toulouse 2) : Résistance à l’extérieur, domination à l’intérieur. Enjeux de la cohabitation entre le collectif Feministas en Resistencia et les espaces mixtes de militance contre le coup d’État de juin 2009 au Honduras (sous réserve).

Atelier 4 : Relations internationales /International Relations

Fatma CHEHIH-RAMDAMI (Université Paris 13) : Afro-Américaines : médiatrices internationalistes, 1850-1945.

Manuela PICQ (Université San Francisco de Quito, Equateur) : Amérindiennes et modernité juridique : Les femmes Quechua reinventent les Relations Internationales (sous réserve).

Molly WOOD (Wittenberg University, USA): Wives, Clerks, and ‘Lady Diplomats:’ The Gendered Politics of Diplomacy and Representation in the U.S. Foreign Service, 1900-1940.

Maud QUESSARD (Université de Poitiers) : Femmes, féminisme et diplomatie publique américaine en temps de guerres : les femmes agents et cibles des stratégies de propagande de la CIA et de l’USIA.

Beatrice MCKENZIE( Beloit College, USA): ‘The Problem of Women in the Department’: Sex and Gender Discrimination in the 1960s and 1970s U.S. Foreign Service


Axe 7 Littérature
coordonné par Dante Barrientos Tecún et Anne Reynes-Delobel (Aix-Marseille Université)

Atelier 1 : Dimensions esthétiques, sociales et politiques des écritures féminines transnationales / Social, political and aesthetic dimensions of transnational women’s writing.

7-1 Identité transnationale et porosité générique/ Transnational identity and generic porosity

Audrey GOODMAN (Georgia State U., USA) : North American Apertures Women’s Cultural Networks in the 1920s.

Stéphanie DURRANS (Université Bordeaux 3, France) : In Search of a Transnational Identity: Carmen Tafolla’s ‘Malinche’.

Marie-Claude PERRIN-CHENOUR (Université Paris 10, France) : L’hybridation esthétique sino-américaine dans I Love a Broad Margin to My Life de Maxine Hong Kingston.

Cecile DOLISANE (Université de YaoundeI, Cameroun) : De la mobilité interculturelle à la mobilité scripturaire: l'errance géo-poétique dans la prose féminine des Amériques noires (Toni Morrison et Maryse Condé).

7-4 « L’écriture féminine » en question / Questioning “women’s writing”

Michèle GUICHARNAUD-TOLLIS (Université de Pau, France) : Voix féminines cubano-américaines: exil, écritures et identité(s).

Marie-Agnès PALAISI-ROBERT (Université de Toulouse, 2, France) : L’encre noire des nomades.

Marie LE GRIX DE LA SALLE (Université de Pau, France) : The Buddha in the Attic (USA, 2012) by Julie Otsuka.

Thérèse COURAU (Université de Toulouse 2, France) : La République des Lettres au féminin et le différentialisme latino-américain.

7-7 Récit de soi, récit collectif / Self and narratives

Isabelle BOISCLAIR (Université de Sherbrooke, Canada) : Imaginaire colonisé chez Nelly arcan : entre persistance et émancipation.

Pearl McHANEY(Georgia State University, USA): Natasha Trethewey’s Personal Story as American History.

Nicoleta ALEXOAE-ZAGNI (Université de Paris 10, France) : De ‘insufficient American à Asian-American’ : Shirley Geok-lin Lim ou de l’illégitimité à l’auctorialité émancipatrice.

Olga GONZALEZ (Paris Diderot, France) : L’écriture comme stratégie : L’œuvre littéraire et politique de quatre femmes « illettrées ».

Atelier 2 : Subjectivité, identité, communauté: écritures du désir, du corps et de la corporéité / Subjectivity, identity, community: writing the body, desire and corporeity.

7-2 Dimension écocritique/ Ecocritical dimension

Marie LIÉNART-YETERIAN (Université Nice-Sophia Antipolis / Ecole Polytechnique Paris Tech, France) : Janisse Ray : Ecologie d’une identité, écologie d’une terre.

Margot LAUWERS (Universite de Perpignan Via Domitia, France) : The body as threshold for connection: Brenda Peterson's writings.

Katalin KÜRTÖSI (University of Szged, Hungary) : Emily Carr (titre à préciser).

7-5 Corps malade, corps souffrant, corps absent / The ailing, suffering, or absent body

Hsin-Ju KUO (China Medidal University, Taiwan): Body un Question : the Trios of Ill Self, Narrative Identity, and Cognitive Science in SiriHustvedt’s The Shaking Woman, or A History of My Nerves.

Myriam MOÏSE (Université de la Sorbonne Nouvelle, France): (Self)-Violated Bodies, Doubling Bodies : Ambivalent Bodily Spaces in Breath, Eyes, Memory.

Neige SINNO (UNAM, México) : Guadalupe Nettel : ce corps qui nous habite.

Dominique AURELIA (Université des Antilles, Guyane) : Absent Bodies, Wandering Bodies in Brother I’m Dying

7-8 Désir et sexualité / Desire and sexuality

Sandra GONDOUIN (Université de Rouen, France) : Le corps chez les femmes poètes du Honduras : la fin d’un tabou ?

Milagros PALMA (Université de Caen, France) : De la littérature à la sociologie : “l’expérience de la première fois“ chez Clara et Arcadia dans le recueil de contes : Situaciones conyugales, 1998 de Anacristina Rossi (Costa Rica, 1952) et El desencanto (2001) de Jacinta Escudos (El Salvador, 1964).

Jelena ANTIC (Université Paris 3, Sorbonne Nouvelle, France) : Les topos de l’éros dans les romans d’Anne Hébert : Aurélien, Clara, mademoiselle et le lieutenant anglais (1995) et Est-ce que je te dérange (1998) ?

7-10 Dimension économique et éthique / Economic and ethic dimensions

Karic POL-POPOVIC (Tecnológico de Monterrey ; Miembro Regular de la Academia Mexicana de Ciencias en Literatura, México) : La cultura y la culpabilidad femenina en Balún Canán de Rosario Castellanos ».

Pamela T. WASHIGTON (University of Louisiana, USA): The Female Body as Commercial Site : E.D.E.N. Southworth and Economic Performance.

Katarzyna NOWAK (University of Wroclaw, Poland): Alternative Ethics in Ramona

7-11 Questions poétiques et politiques de la représentation du corps féminin / Politics and poetics of the representation of the female body.

Samantha FAUBERT (Université du Havre, France) : Teresa dans les interstices du pouvoir. A propos de la pièce Sucede lo que pasa de Griselda Gambaro.

Romain MAGRAS (Université de Rouen / ERIAC, France) : Les femmes du XIXe siècle argentin dans l’œuvre romanesque de María Lojo.

Amandine GUILLARD (Universidad Nacional de Córdoba, Argentina) : Poética del cuerpo encerrado : la poesía de las presas políticas de Villa Devoto durante la última dictadura argentina (1976-1983).

Sarah DUFAURE (Université de Bordeaux 3, France): The Poetics and Politics of the Body in Meredith Sue Willis’s Blair Ellen Morgan Trilogy.

7-12 Corps et mémoire / Body and memory

Amilcar TORRAO (Pontificia Universidade Catolica de Sao Paulo, Brasil) : El mármol negro : el cuerpo de la mujer brasileña en la literatura de viajes del siglo XIX.

Mary BERG (Women’s Studies Research Center de Brandeis University, USA) : Viaje a recreo (1909) de Clorinda Matteo de Turner.

Julie MARCHIO (Aix-Marseille Université) : Limon Reggae (2007) memorias de un conflicto o conflicto de memorias ?

Barbara MICELI (Université de Rome, Italie): Joyce Carol Oates’ Blonde : Disruption of the Body. Disruption of the Form

Atelier 3 : Ecriture(s) féminine(s) aujourd’hui: nouvelles tendances, nouveaux genres / Women’s writing today: new trends, new genres

7-3 Ecrire la quête identitaire au XXIè siècle / Writing the quest for identity in the 21rst century

Caroline LEPAGE (Université de Poitiers, France) : Daína Chaviano et la réinvention de la quête identitaire.

Marie CARRIERE (Université de Toronto / Université d’Alberta , Canada) : Cruelle américanité : textes féminins du Québec actuel.

Maricruz CASTRO RICALDE (Tecnológico de Monterrey, México) : El cuerpo y lo fantástico en la narrativa de Guadalupe Nettel.

7-6 Création de soi sur la scène sociale / Creation of the self on the social stage

Marta MANCELO (University or Coimbra, Portugal): “Making Displacement Permanent”: Language and Performance in Sawako Nakayasu’s So We Have Been Given Time Or.

Jovita CARRANZA-MILLAN (Centro Nacional de Investigación Teatral “Rodolfo Usigli”, Instituto Nacional de Bellas Artes, México) : Rebeldes e ‘incómodas sociales’. El discurso político y social de los personajes femeninos en Soles en la sombra de Estela Leñero.

Maya ANDERSON (Université de Cergy-Pontoise, France) : Ecriture féminine et nouveaux médias le cas des bloggeuses cubaines.

7-9 Subjectivité féminine et agentivité / Female subjectivity and agentivity

Clara Eugenia RONDEROS (Lesley University, USA) : Creación como dialogo en cuatro mujeres colombianas.

Bethsabé HUAMÁN ANDÍA (Perú) : Mujeres escritoras e imaginario de las Américas en el siglo XXI.

Amélie MOISY (Université Paris Est Créteil, France): Subjectivity, identity, community: writing the body, desire and corporeity

Axe 8 Arts
coordonné par Alvar de la LLosa (Université Lyon 2) et Jean-Paul Gabilliet (Université Bordeaux 3)

Atelier 1 : Place des artistes femmes dans les institutions et/ou place de l’héritage féministe dans les politiques curatoriales.

Olga L. GONZALEZ (EHESS) : Débora Arango, plasticienne : Un regard nécessaire et novateur pour la société colombienne.

Laura BLANDINO ( Turin) : Who’s Afraid of Women? Women artists and their role in advancing and promoting American avant- garde.

María GUADELUPE HUACUZ ELIAS (Universidad Autónoma Metropolitana-Xochimilco, Mexico) & Anabella Barragán Solís (Escuela Nacional de Antropología e Historia, Mexico) : “Experiencias artísticas inovadoras al femenino plural”: Las representaciones del dolor en los exvotos pictóricos de San Andrés Huixtac, Guerrero.

Virginie JOURDAIN (Galerie La Centrale, Montréal) : La galerie La Centrale, Montréal.

Blodwenn MAUFFRET (Université Paris 3 Sorbonne Nouvelle) : Les femmes dans l’histoire du carnaval de Cayenne : lutte pour un droit du masque.

Atelier 2. De la mondialisation au transnationalisme : pratiques artistiques individuelles ou collectives dans les contact zones.

Reina PRADO, Victoria DELGADILLO, Favianna RODRIGUEZ, Vickie VERTIZ (Californie) : Feminist Interventions: Art and Community Building in a Transnational Era.

Anne CREMIEUX (Université Paris Ouest-Nanterre) & Géraldine Chouard (Université Paris 6) : L’artiste de quilt Gwen Magee.

Hélène GAILLARD (Université Nice-Sophia-Antipolis) : De Frida Kahlo à Judy Chicago : héritage, transmission et fécondité.

María del Carmen FRANCHELLO DE MARICONDE (Universidad Nacional de Córdoba, Argentina) : Dos mujeres, dos sensibilidades, un mismo compromiso.

Cristina CASTELLANO (Universidad de Guadalajara et Univ. Paris 1- ACTE) : « Feminismos visuales mexicanos y chicanos. » (sous réserve).

Atelier 3. Nouvelles notions du corps.

Sophie RACHMUHL (Université Bordeaux 3), Lisa Jo Epstein ( Californie) : Lisa Jo Epstein, a theatrical journey.

Kathryn PAUCAR (SOMA-México / Escuela Nacional Superior Autónoma de Bellas Artes del Perú) : Cuerpos que importan: De las prácticas de algunas artistas peruanas que cuestionan la construcción de sus propias identidades, sexualidades y libertades desde el sur.

Pauline VESSELY (Université Paris 5 / Paris 3) : Repenser le corps féminin à travers la danse : Reconfigurations identitaires et Ballet Cubain.

Claudie SERVIAN (Université Stendhal, Grenoble) : Pratiques artistiques novatrices au féminin pluriel : Contribution des femmes dans l’écriture d’une danse nouvelle et contemporaine aux Etats-unis du début du XXe siècle aux années cinquante.

Arianni BATISTA RODRIGUEZ (Equateur) : Arte Contemporáneo en Ecuador: la producción femenina en la configuración de la escena (1990-2012).

Maria Cecilia AGUILAR HOLT (Harvard Divinity School, Cambridge, Massachusetts) & Miriam Sievers (National University, San Diego, California) : A Feeling in our Bones: Re-Examining American Colonial Women, Art, Ancestry and the Body.

Ishtar CARDONA (UNAM, México DF) : La tradición resignificada: fandanguear con pantalones.

Atelier 4. Cinéma et photographie

Raquel NERI O’NEILL (Université Paris 1) : « La constitution de(s) regard(s) féminin(s) dans le cinéma brésilien contemporain: Désirs, sexualité et rapports de domination dans les films de Malu de Martino.

Taïna TUHKUNEN (Université Versailles-St-Quentin) : Georgia O’Keeffe (1887-1986) and Frida Kahlo (1907-1954): two woman painters of the Americas on canvas and in big-screen biopics.

Paola GARCIA (Université d’Avignon) & Amanda Rueda (Toulouse 2) : Las representaciones de mujeres desplazadas en la cinematografía latinoamericana.

Armando ZACARIAS CASTILLO (Universidad de Guadalajara, Mexico) : Mujeres, fotografía y periodismo. ¿Qué cambió en Guadalajara en la década de los 90 en el periodismo mexicano?

Atelier proposé par l’Institut du genre CNRS/ Universités
Féminismes et postféminismes contemporains: état des lieux et circulation des discours entre les Amériques et l’Europe
Présidente : Anne E. BERGER ( Université Paris 8; GIS Institut du Genre CNRS/ Universités)

Vincent BOURSEUL (Université Paris 7) : Une perspective psychanalytique sur l’évolution de la disjonction sexe-genre dans le champ théorique féministe et queer depuis les années 90.

Cristina CASTELLANO (Université Paris 8) : Voces feministas latinoamericanas : ecos sur-norte/ Voix féministes latino-américaines : échos sud-nord : enjeux actuels du féminisme au Mexique et en Argentine.

Eliane ELMALEH (Université du Maine, Le Mans) : Féminisme de la « troisième vague », post-féminisme et postmodernisme aux États-Unis.

Estelle FERRARESE (Université de Strasbourg) : La grammaire politique du consentement. Une dispute féministe transatlantique.

Pascale MOLINIER (Université Paris 13, Sorbonne Paris Cité) et Mara VIVEROS (Université de Bogota) :
Art, Emotions, Genre: dialogue transatlantique.

Ceisal Redial © REDIAL & CEISAL. Responsabilité éditoriale: Araceli García Martín - AECID (Madrid, España),
Jussi Pakkasvirta - Ceisal (Helsinki, Finlandia).
Développement: Olivier Bertoncello Data Consulting    Hébergeur: CCIN2P3