loading...
- - -
América Latina Portal Europeo
REDIAL Red Europea de Información y Documentación sobre América Latina
CEISAL Consejo Europeo de Investigaciones Sociales de América Latina
Revista Cahiers de LI.RI.CO. Littératures contemporaines du Río de la Plata

Cahiers des Amériques Latines

Revista Cahiers du Brésil contemporain

Año: 2015 n. 78

Bos, Vincent ; Lavrard-Meyer, Cécile. «Néo-extractivisme» minier et question sociale au PérouIn  Quiroz-Pérez, Lissell ; Vinatea Ríos, María Julia de (Dirs.) Le Pérou : de l’intégration nationale à l’inclusion sociale p. 29-55 América Latina
Perú
Pérou ; industries extractives ; mine ; extractivisme ; croissance économique ; gestion des ressources naturelles ; lutte contre la pauvreté ; inégalité sociale ; entreprise multinationale ; inclusion sociale
Época contemporánea | Siglo XX | Siglo XXI

Resumen

Le secteur minier a été le moteur de la remarquable croissance péruvienne. Il a contribué, par les recettes fiscales qu'il a générées, à la forte réduction de la pauvreté depuis les années 1990 : les gouvernements successifs, toutes étiquettes confondues, ont soutenu les grands investissements privés dans le secteur minier pour garantir leur dépense sociale. Pour autant, la croissance est restée géographiquement et socialement inéquitable et le rapport de forces demeure à l'avantage des grands groupes miniers, nourrissant le terreau des conflits sociaux autour des projets d'exploitation. Écartelé entre pragmatisme économique et enjeux politiques, le gouvernement actuel ne remet pas en cause le modèle de développement « néo-extractivîste » du pays.

Tuncay, Vildan Bahar. El programa «Juntos» : en la intersección del multiculturalismo neoliberal y del indigenismo estatal peruanoIn  Quiroz-Pérez, Lissell ; Vinatea Ríos, María Julia de (Dirs.) Le Pérou : de l’intégration nationale à l’inclusion sociale p. 57-78 América Latina
Perú
Pérou ; Juntos ; population autochtone ; inclusion sociale ; politique sociale ; programme de transfert monétaire conditionnel ; lutte contre la pauvreté ; multiculturalisme néolibéral ; indigénisme ; discours hygiéniste
Época contemporánea | Siglo XX | Siglo XXI

Resumen

La mise en place de programmes de transferts monétaires conditionnels en Amérique latine se situe dans le contexte des années 1980 et 1990, où Les crises financières successives et Les effets de mesures économiques néolibérales ont exacerbé La pauvreté et les inégalités. Ces programmes visent à aider Les familles pauvres à briser le cercle vicieux de La pauvreté et à encourager l'investissement dans Le capital humain des enfants par des transferts de fonds. En contrepartie, ces programmes exigent que les familles accordent une attention particulière à la santé et à l'éducation de Leurs enfants. L'article aborde les objectifs et les conditionnalités du programme Juntos, mis en place au Pérou depuis 2005, selon deux perspectives. La première est Le modèle traditionnel d'intégration des peuples autochtones à La nation, dans la culture politique péruvienne. La seconde est la conception de La condition autochtone par le multiculturalisme néolibéral. L'article souligne que la conceptualisation du programme Juntos et de ses exigences en matière de santé et d'éducation ne peut pas uniquement être attribuée à un type d'innovation sociale au sein de L'idéologie néolibérale et se situe dans La culture politique péruvienne. Bien qu'ayant vu le jour dans des contextes historiques différents, les perspectives d'analyse retenues s'imbriquent dans la conceptualisation et la mise en oeuvre du programme Juntos. Contrairement aux discours politiques préconisant Le changement, La combinaison particulière de tous ces éléments historiques dans Le contexte péruvien implique plutôt une continuation dans l'intégration des groupes autochtones à la nation péruvienne.

Burgos-Vigna, Diana. Action collective et citoyenneté : un regard sur les quartiers populaires de Lima depuis les années 1970In  Quiroz-Pérez, Lissell ; Vinatea Ríos, María Julia de (Dirs.) Le Pérou : de l’intégration nationale à l’inclusion sociale p. 79-96 América Latina
Perú
Pérou ; Lima ; action collective ; mouvements sociaux urbains ; histoire ; quartier populaire ; femme ; alimentation ; cantine ; organisation ; démocratie participative
Época contemporánea | Siglo XX | Siglo XXI

Resumen

Cet article analyse l'évolution de l'action collective dans les quartiers populaires de Lima (appelés pueblos jóvenes] depuis la fin des années 1960 jusqu'à nos jours, en mettant l'accent sur les liens entre les formes de mobilisation et le contexte social et politique dans lequel elles se déploient, ainsi que sur les interactions entre les différents acteurs impliqués. Alors que les années 1970 et 1980 sont souvent décrites comme la période d'apogée des mouvements sociaux urbains au Pérou, les années 1990 sont marquées par l'affaiblissement, voire la déstructuration de l'action collective dans les quartiers périphériques. Néanmoins, de nouveaux répertoires d'action collective émergent dès ta fin du XXe siècle, comme les dispositifs de démocratie participative, ou encore certaines formes de mobilisation menées par des groupes de femmes, organisées principalement pour l'aide alimentaire, mais qui élargissent progressivement leur agenda politique.

Doré, Émilie. Le paradoxe de Lima : une réflexion sur les conséquences de la mobilité sociales des secteurs populairesIn  Quiroz-Pérez, Lissell ; Vinatea Ríos, María Julia de (Dirs.) Le Pérou : de l’intégration nationale à l’inclusion sociale p. 97-114 América Latina
Perú
Pérou ; Lima ; mobilité sociale ; inégalité sociale ; quartier populaire ; quartier résidentiel ; classe moyenne ; racisme ; ségrégation spatiale
Época contemporánea | Siglo XX | Siglo XXI

Resumen

Depuis une dizaine d'années, la conjoncture économique favorable du Pérou a commencé à bénéficier aux secteurs populaires urbains qui connaissent une mobilité sociale accrue. En s'appuyant sur deux études réalisées à Lima, l'une dans un quartier précaire, l'autre dans un quartier de classe moyenne émergente, Émilie Doré analyse l'évolution des processus de mise à distance de l'autre (en particulier La ségrégation spatiale et Le racisme) : s'estompent-ils dans le nouveau contexte social et économique ? Cet article montre que les frontières sociales tendent à devenir plus fluides, mais que les divisions réelles ou symboliques renaissent pourtant à travers les stratégies individuelles des habitants qui cherchent à acquérir (es attributs de la réussite sociale.

Canghiari, Emanuela. Se réapproprier le passé : patrimonialisation des vestiges archéologiques et l’inclusion sociale en Lambayeque (Pérou)In  Quiroz-Pérez, Lissell ; Vinatea Ríos, María Julia de (Dirs.) Le Pérou : de l’intégration nationale à l’inclusion sociale p. 115-131 América Latina
Perú
Pérou ; Lambayeque ; Huaca Rajada-Sipán ; archéologie ; vestige archéologique ; patrimonialisation ; mouvement de revendication ; population locale ; ethnicité
Época contemporánea | Época prehispánica | Siglo XX | Siglo XXI

Resumen

Cet article propose d'analyser les demandes et les revendications sociopolitiques des habitants de Huaca Rajada-Sipán (Lambayeque, Pérou), après la découverte, en 1987, d'un complexe funéraire de la civilisation préincaïque moche. Le processus de protection, valorisation et mise en tourisme du site, mené par l'État et les archéologues, avait exclu dans un premier temps la population locale, dont une partie avait été impliquée dans le trafic de pièces archéologiques. Ainsi, un collectif d'habitants, organisé en comité de défense, puis en association culturelle, mobilise une série de stratégies discursives, de luttes et d'alliances afin de s'imposer, non pas comme bénéficiaires, mais comme acteurs de la patrimonialisation. Dans les négociations avec les institutions en particulier, les habitants mettent en place une reformulation de l'identité locale en clé ethnique, à partir de l'ancrage au territoire. Le cas conflictuel de Huaca Rajada-Sipán nous permet de restituer la complexité des enjeux d'inclusion et d'exclusion dans la construction du patrimoine sur la côte nord du Pérou.

Oliviera, João Pacheco de. Stratégies politiques des indigènes dans l’Amazonie brésilienne : agence, échelle et territoire. p. 135-157 América Latina | Cuenca Amazónica
Brasil
Brésil ; Amazonie brésilienne ; Tikunas ; peuple indigène ; histoire ; colonisation ; territorialisation ; mouvement autochtone ; stratégie politique
Época colonial | Época contemporánea | Siglo XX | Siglo XXI

Resumen

L'objectif de cet article est d'identifier certains principes organisateurs de l'univers politique contemporain des mouvements indigènes en Amazonie brésilienne. Pour comprendre les stratégies et les catégories de langage qui dominent ces nouveaux scénarios, nous utilisons comme outils de recherche les notions d «agency», de «jeux d'échelle» et de «territorialisation», c'est-à-dire le processus qui crée une relation légale et politique entre une population et un territoire. Les collectifs autochtones, encore soumis aux pratiques tutélaires de la société et de l'État brésiliens, Luttent pour la reconnaissance juridique et administrative de Leurs territoires. C'est Le point de départ de leurs projets politiques et économiques pour s'assurer un accès régulier aux droits civils et à la citoyenneté.

Robinet, Romain. Entre race et révolution : l’horizon ibéro-américain du mouvement étudiant mexicain (1916-1945). p. 159-177 América Latina
México
Mexique ; Espagne ; raza ; race ; jeunesse ; organisation étudiante mexicaine ; hispano-américanisme ; révolution mexicaine ; guerre civile espagnole
Época contemporánea | Siglo XX

Resumen

Cet article analyse l'action ibéro-américaine du mouvement étudiant mexicain à l'époque de la révolution, entendue dans son acception longue (années 1910-1940). Fondé en 1916, le mouvement étudiant mexicain adhéra progressivement au projet ibero-américain, lequel visait à unir le sous-continent et la péninsule ibérique, ainsi qu'au mythe de la raza qui en était le fondement. La défense de la « race » fut perçue comme une œuvre révolutionnaire, synonyme d anti-impérialisme et de rapprochement spirituel, politique, culturel et économique avec les peuples de l'Ibéro-Amérique. Si durant la phase 1916-1931 (es représentants étudiants mexicains s'affirmèrent comme les défenseurs lyriques de la race, ils réussirent à organiser, au début des années 1930, deux confédérations étudiantes ibère-américaines, l'une à vocation représentative, l'autre à vocation confessionnelle. Ces deux confédérations, pourtant antagonistes, travaillèrent toutes deux à l'union de l'Ibéro-Amérique, en prenant comme référence le réformisme de la révolution mexicaine. Toutefois, la guerre civile espagnole brisa, à partir de 1936, ce consensus racial et favorisa un recentrement latino-américain.

Quiroz-Pérez, Lissell ; Vinatea Ríos, María Julia de (Éds.). Le Pérou : de l’intégration nationale à l’inclusion sociale. p. 21-131 América Latina
Perú
Pérou ; Lima ; Lambayeque ; Huaca Rajada-Sipán ; Humala, Ollanta ; Juntos ; intégration nationale ; inclusion sociale ; histoire politique ; droits civiques ; minorité ; femme ; guerre civile ; violence ; population indienne ; émancipation ; politique publique ; lutte contre la pauvreté ; politique sociale ; croissance inclusive ; mine ; extractivisme ; programme de transfert d'argent ; mobilisation collective ; fragmentation sociale ; archéologie ; accès aux services publics ; bilan gouvernementale ; industries extractives ; mine ; extractivisme ; croissance économique ; gestion des ressources naturelles ; lutte contre la pauvreté ; inégalité sociale ; entreprise multinationale ; politique sociale ; programme de transfert monétaire conditionnel ; lutte contre la pauvreté ; multiculturalisme néolibéral ; indigénisme ; discours hygiéniste ; action collective ; mouvements sociaux urbains ; quartier populaire ; femme ; alimentation ; cantine ; organisation ; démocratie participative ; mobilité sociale ; inégalité sociale ; quartier populaire ; quartier résidentiel ; classe moyenne ; racisme ; ségrégation spatiale ; archéologie ; vestige archéologique ; patrimonialisation ; mouvement de revendication ; ethnicité
Época contemporánea | Siglo XX | Siglo XXI

Resumen

Le numéro 78 des Cahiers des Amériques latines interrogera l’apparent consensus sur la bonne santé de l’économie péruvienne et le modèle de construction nationale. Le visage du Pérou s’est profondément transformé durant ces trois dernières décennies. D’un point de vue politique, le pays s’est engagé dans un processus de transition démocratique, tout en traversant, entre 1980 et 2000, le conflit armé interne le plus meurtrier de toute son histoire républicaine. La question de la « réconciliation » et le travail de construction d’une mémoire nationale sont donc en marche. Parallèlement, après avoir subi une sévère crise économique, marquée par l’hyperinflation et la désindustrialisation, le Pérou met en place une politique de rigueur et de libéralisation de l’économie puis, entame, à partir des années 1990, une période de croissance économique sans précédent. Mais la bonne santé péruvienne en termes macro-économiques ne s’accompagne pas nécessairement d’une équitable répartition de la richesse. Le pays reste fragmenté, inégalitaire et peu intégré. De nombreux acteurs sociaux (communautés rurales indiennes, habitants des quartiers populaires, etc.) se sentent et se vivent comme exclus et la nouvelle classe moyenne fait entendre ses demandes en termes d’accès aux droits et aux services publics. À l’heure où le Pérou vient d’entrer dans une période de campagne électorale en vue des élections présidentielles qui auront lieu en avril et juin 2016, la question de l’intégration politique, économique et sociale de nombre de Péruviens est plus que jamais d’actualité.

Cahiers des Amériques Latines
Papel | Versión digital gratuita | cuatrimestral | Francia Cahiers des Amériques latines (Paris)
ISSN versión papel: 1141-7161
ISSN versión digital: 2268-4247
Año de creación: 1968

Editor: Institut des hautes études de l'Amérique latine
Dirección: 28 rue Saint-Guillaume
75007 Paris

Esta revista incluye cuatro rúbricas regulares: Crónica presenta una información corta sobre una cuestión de actualidad; Dossier reúne de cuatro a seis artículos complementarios sobre un tema o un país. Este Dossier es el resultado de una investigación. En Estudios se puede leer contribuciones libres; Información científica propone notas breves sobre organismos e instituciones de investigación, eventos científicos (coloquios, congresos) y publicaciones. La pluridisciplinaridad se halla en cada número como en la alternancia de las temáticas en los diferentes números.
Los números digitalizados editados desde el nº 53 está disponibles en el sitio web revues.org, exceptuando el último año de edición, del que se ofrece solamente el sumario.

Sumarios de la revista

Latindex *

Sistema Regional de Información en Línea para Revistas Científicas de América Latina, el Caribe, España y Portugal. Recurso creado por una red internacional que reune y difunde información bibliográfica sobre las publicaciones científicas seriadas producidas en la región. El "Directorio" recoge las publicaciones académicas y científicas que superan un nivel mínimo de calidad editorial, mientras que en el "Catálogo" ingresan aquellas que alcanzan un nivel óptimo en los criterios de evaluación. REDIAL colabora suministrando información sobre las revistas latinoamericanistas europeas.

Ceisal Redial © REDIAL & CEISAL. Responsabilidad editorial: Araceli García Martín - AECID (Madrid, España),
Jussi Pakkasvirta - Ceisal (Helsinki, Finlandia).
Desarrollo web: Olivier Bertoncello Data Consulting    Alojamiento web: CCIN2P3