loading...
- - -
América Latina Portal Europeo
REDIAL Red Europea de Información y Documentación sobre América Latina
CEISAL Consejo Europeo de Investigaciones Sociales de América Latina
Revista Cahiers de LI.RI.CO. Littératures contemporaines du Río de la Plata

Cahiers des Amériques Latines

Revista Cahiers du Brésil contemporain

Año: 2012 n. 69

Combes, Hélène; Vommaro, Gabriel (Introd.). Le clientélisme en situation: échanges politiques, politisation et conflits moraux.  / El clientelismo en situación: cambios políticos, politización y conflictos morales América Latina

Resumen

Le clientélisme fait partie des rares concepts voyageant de l’his­toire à l’anthropologie, de la sociologie à la science politique tout en gardant l’intérêt entier de toutes ces disciplines. Cette mobilité multidisciplinaire a un coût : la coexistence d’un grand nombre de définitions différentes, voire opposées, qui ne font pas toujours référence à un même phéno­mène, mais à un ensemble de situations et de rapports d’échange traités de façon distincte. S’intéresser au concept de clientélisme conduit ainsi, presque directement, aux querelles morales et normatives sur les bonnes et les mauvaises formes du politique (et notamment de la politique démocratique). Les articles qui constituent ce dossier ouvrent donc des questionnements sur les formes de domination et les échanges politiques, sur la politisation des classes populaires et sur les liens entre ces groupes, les partis, les mouvements sociaux et l’État – et ses différents niveaux – dans des configurations politiques et socio-historiques différentes. Au-delà des controverses conceptuelles autour de la compréhension des rapports politiques traités habituellement sous le concept de clientélisme, tous les travaux privilégient une approche empirique évitant à la fois des formes d’étiquetage normatives trop rapides et des définitions simplificatrices des rapports politiques au niveau du territoire. Ils partagent la préoccupation de décrire les modes de fonctionnement et des dispositifs politiques autour desquels s’organise la politique territoriale dans l'Amérique latine du XXIe siècle.

Azalbert, Nicolas. Histoires du nouveau cinéma argentin. De Historias breves (1995) à Historias extraordinarias (2008) / Historias del nuevo cine argentino. De Historias breves (1995) a Historias extraordinarias (2008) p. 9-13 Argentina

Floderer, Camille. De l’association de quartier au réseau de soutien partisan. Éléments pour une analyse localisée des relations clientélaires au Costa Rica.  / De la asociación de barrio a la red de apoyo partidista. Elementos para un análisis localizado de las relaciones clientelares en Costa Rica  In  Le clientélisme en situation : échanges politiques, politisation et conflits moraux p. 37-55 Costa Rica
Costa Rica, San José, clientelismo, intermediación, legitimación, apoyo político, sectores populares

Resumen

À partir d’un terrain de recherche réalisé dans trois barrios urbano-marginales de la grande aire métropolitaine de San José (Costa Rica), cet article porte sur les relations qui se tissent entre les habitants de ces quartiers et le personnel politique. Afin d’étudier le travail d’intermédiation, nous nous concentrons tout particulièrement sur la figure du dirigeant de quartier et sur l’un de ses principaux espaces d’action : la salle communale. En plus d’être le lieu où se nouent les liens entre les « habitants-clients », les « dirigeants-courtiers » et les « patrons politiques », la salle constitue bien souvent l’enjeu même de ces relations et des luttes de pouvoir qui les accompagnent. Elle est en cela un poste d’observation privilégié pour analyser au quotidien la façon dont se structurent de complexes réseaux d’interdépendance, qui peuvent constituer d’importants réseaux de soutien partisan dans la configuration électorale. Basé sur une approche ethnographique, cet article se propose de contribuer à une analyse de la participation politique des couches populaires au Costa Rica.

Uhel, Mathieu. La démocratie participative entre subordination et autonomisation politique. Les Conseils communaux à Maracaibo (Venezuela).  / La democracia participativa entre la subordinación y la autonomización política. Los Consejos comunales en Maracaibo (Venezuela)  In  Le clientélisme en situation : échanges politiques, politisation et conflits moraux p. 57-80 Venezuela
Venezuela, Maracaibo, consejos comunales, subordinación, autonomización

Resumen

La « révolution bolivarienne » du président Hugo Chávez a placé le concept de « démocratie participative et protagonique » au cœur de la transition vers le « socialisme du xxie siècle ». Créés en 2006, les Conseils communaux matérialisent cette volonté du pouvoir central « de permettre au peuple organisé d’exercer directement la gestion des politiques publiques et des projets orientés à répondre aux nécessités et aspirations des communautés vers la construction d’une société d’équité et de justice sociale » (Loi des Conseils communaux, 2006).À partir des années 1970, les partis politiques dominants avaient intégré les associations de voisinage à la structure de domination puntofijiste. L’objectif de la constitution du Pouvoir populaire est de rompre avec les pratiques clientélistes héritées de la période antérieure et de poser les bases d’une nouvelle relation entre la société et l’État. Comment s’organisent les relations de pouvoir dans l’espace politique local résultant de la transition des associations de voisinage aux Conseils communaux ? Comment se distribuent socialement les projets communautaires décidés par les Conseils communaux et financés par l’Etat à l’intérieur de l’espace politique local ? Plus généralement, les Conseils communaux participent-ils d’un processus d’autonomisation politique des communautés locales ? Les observations et les entretiens réalisés dans deux barrios de la périphérie de Maracaibo et à la Fondation pour le développement de la communauté et la promotion municipale, tendent à montrer que si la démocratie participative et protagonique ouvre un processus d’autonomisation politique dans l’élaboration et l’exécution des projets communautaires, cette nouvelle architecture politique est construite sur une subordination à la reproduction de l’hégémonie chaviste et à la réélection d’Hugo Chávez à la présidence de la République.

Macías, Carlos M. De las rutas a las urnas. Intercambios y lealtades en el movimiento campesino paraguayoIn  Le clientélisme en situation : échanges politiques, politisation et conflits moraux p. 81-102 Paraguay
Paraguay, movimientos sociales, movimiento campesino, partidos políticos, militantismo

Resumen

El movimiento campesino paraguayo se caracteriza por constituir partidos políticos como herramientas de intervención al servicio del movimiento. Lejos de existir un peligro de instrumentalización de los movimientos sociales por parte de los partidos, son los dirigentes campesinos los que hegemonizan estos partidos, puestos al servicio del movimiento. Al mismo tiempo, un conjunto heterogéneo de estructuras, más allá de las propias organizaciones campesinas encargadas de movilizar en las protestas, son también componentes esenciales del movimiento. Los dirigentes campesinos se enfrentan así ante la necesidad de articular la diversidad dentro del movimiento. Este artículo pretende dar cuenta de determinadas estrategias, basadas en la intermediación entre el Estado y el campesinado, a las que los dirigentes de un movimiento social pueden recurrir para intentar capitalizar su capacidad de movilización en unas elecciones democráticas. En este sentido, los debates actuales sobre el clientelismo, y las razones de algunos autores para cuestionar su propia pertinencia, aportan pistas clarificadoras para comprender las razones de estas estrategias. La reflexión se nutre de las observaciones en Paraguay, en un trabajo de terreno dirigido por otras preguntas teóricas pero en el que la cuestión aquí planteada se imponía por sus consecuencias prácticas en el movimiento.

Pujol, Charlotte. L’usage du quartier dans les politiques de « participation citoyenne ». Vers un « ancrage mobile » aux marges de Rosario et de Montevideo ?.  / La utilización del barrio en las políticas de «participación ciudadana». ¿Hacia un «ancla móvil» en las periferias de Rosario y Montevideo?  In  Le clientélisme en situation : échanges politiques, politisation et conflits moraux p. 103-121 Argentina | Uruguay
Rosario, Argentina, Montevideo, Uruguay, barrio, arraigo, movilidad, participación, acción colectiva

Resumen

Cet article fait le point sur la place et le rôle du quartier dans les politiques publiques mises en œuvre aux marges de Rosario (Argentine) et de Montevideo (Uruguay). Il se propose d’étudier comment ces municipalités se « saisissent » du quartier et en quoi leurs politiques dites de « participation citoyenne » favorisent des formes d’ancrage ouvertes sur l’extérieur. Les politiques publiques montevideanas promeuvent non seulement l’ancrage et la mobilité mais les lient intrinsèquement. À Rosario, l’ancrage est circulatoire : les mouvements de chômeurs sont contraints à un va-et-vient permanent entre le quartier et l’extérieur. Dans les deux villes toutefois, les organisations d’habitants ne se conforment qu’en partie aux relations institutionnalisées et légitimées entre ancrage et mobilité. Elles les renégocient, les contournent, voire s’y opposent, et investissent de manière différenciée les dispositifs promus au sein des quartiers.

Rocha, Daniella. Implantation locale et relations clientélaires. Le cas du Parti des travailleurs à Brasilia.  / Implantación local y relaciones clientelares. El caso del Partido de los trabajadores en Brasilia  In  Le clientélisme en situation : échanges politiques, politisation et conflits moraux p. 123-140 Brasil
Clientelismo, partidos políticos, Partido de los Trabajadores, Brasilia, Brasil

Resumen

Cet article se propose de revisiter la problématique clientélaire au Brésil à partir d’une étude empirique menée auprès des militants du Parti des travailleurs (PT) dans la région de Brasilia, le district fédéral. Partant du principe que la forme petista se développe inégalement dans le territoire brésilien, cet article apporte des éléments illustratifs pour montrer comment une forme partisane porteuse d’un projet sociétaire modernisateur se développe concrètement au niveau local – en l’occurrence dans les périphéries de Brasilia. Cette étude de cas illustre un questionnement plus général. Le PT est né sous la forme d’un projet partisan modernisateur se positionnant en rupture par rapport à la politique traditionnelle. Pourtant, nous cherchons à montrer que le développement de cette forme partisane au niveau local n’a pas été étranger au phénomène clientélaire. Cette dimension paradoxale du petismo à l’égard de l’échange clientélaire nous permettra d’illustrer la complexité de cette problématique dans le Brésil actuel et de réfléchir en même temps sur la pertinence d’une analyse en termes de clientélisme dans ce contexte empirique.

Combes, Hélène; Vommaro, Gabriel. Images et imaginaires du clientélisme. Un regard croisé entre Argentine et Mexique.  / Imágenes e imaginarios del clientelismo. Una mirada comparativa entre Argentina y México  In  Le clientélisme en situation : échanges politiques, politisation et conflits moraux p. 17-35 Argentina | México

Resumen

Cet article traite des différents usages du concept de clientélisme, tant dans les analyses savantes que dans les querelles morales et normatives sur les bonnes et les mauvaises formes du politique, et notamment de la politique démocratique. Partant des constats empiriques qui montrent que le clientélisme fonctionne à la fois comme concept explicatif et comme étiquette normative et morale, ce texte mobilise des matériaux de terrains réalisés en Argentine et au Mexique afin d’étudier les rapports de clientèle en situant les définitions savantes du concept dans le contexte plus vaste des préoccupations politiques et morales dominantes à propos du fonctionnement de la démocratie. Ces préoccupations sont historiquement situées et varient, en partie, en fonction des pays. Loin d’être des obstacles à la compréhension du clientélisme, la circulation du concept sous la forme d’une étiquette stigmatisant des formes déviantes du politique fait partie des éléments à prendre en compte pour expliquer ce qui se joue dans la relation de clientèle. Cette approche permet ainsi de contribuer à renouveler l’analyse des rapports de clientèle en mobilisant des dimensions de l’économie morale des échanges politiques.

Cahiers des Amériques Latines
Papel | Versión digital gratuita | cuatrimestral | Francia Cahiers des Amériques latines (Paris)
ISSN versión papel: 1141-7161
ISSN versión digital: 2268-4247
Año de creación: 1968

Editor: Institut des hautes études de l'Amérique latine
Dirección: 28 rue Saint-Guillaume
75007 Paris

Esta revista incluye cuatro rúbricas regulares: Crónica presenta una información corta sobre una cuestión de actualidad; Dossier reúne de cuatro a seis artículos complementarios sobre un tema o un país. Este Dossier es el resultado de una investigación. En Estudios se puede leer contribuciones libres; Información científica propone notas breves sobre organismos e instituciones de investigación, eventos científicos (coloquios, congresos) y publicaciones. La pluridisciplinaridad se halla en cada número como en la alternancia de las temáticas en los diferentes números.
Los números digitalizados editados desde el nº 53 está disponibles en el sitio web revues.org, exceptuando el último año de edición, del que se ofrece solamente el sumario.

Sumarios de la revista

Latindex *

Sistema Regional de Información en Línea para Revistas Científicas de América Latina, el Caribe, España y Portugal. Recurso creado por una red internacional que reune y difunde información bibliográfica sobre las publicaciones científicas seriadas producidas en la región. El "Directorio" recoge las publicaciones académicas y científicas que superan un nivel mínimo de calidad editorial, mientras que en el "Catálogo" ingresan aquellas que alcanzan un nivel óptimo en los criterios de evaluación. REDIAL colabora suministrando información sobre las revistas latinoamericanistas europeas.

Ceisal Redial © REDIAL & CEISAL. Responsabilidad editorial: Araceli García Martín - AECID (Madrid, España),
Jussi Pakkasvirta - Ceisal (Helsinki, Finlandia).
Desarrollo web: Olivier Bertoncello Data Consulting    Alojamiento web: CCIN2P3