loading...
- - -
América Latina Portal Europeo
REDIAL Red Europea de Información y Documentación sobre América Latina
CEISAL Consejo Europeo de Investigaciones Sociales de América Latina
Revista Ética y Gobernabilidad

Études caribéennes

Revista Europa & América Latina

Año: 2008 n. 11

Angeon, Valérie; Saffache, Pascal. Les petites économies insulaires et le développement durable : des réalités locales résilientes ?In  Petits territoires insulaires et développement durable Caribe
Desarrollo sostenible, Vulnerabilidad, Pequeñas economías insulares, Resilience, Relaciones sociales

Resumen

Cet article invite à un examen des enjeux du développement durable dans les petites économies insulaires en développement. Notre propos se décline en trois points. Après avoir rappelé les spécificités de ces entités insulaires (exiguïté, éloignement / isolement, vulnérabilité), nous analysons ensuite les caractéristiques sociétales qui leur sont couramment prêtées (qualité du substrat social : homogénéité culturelle, sociabilité, propension à l’action collective etc.) et leur contribution à la durabilité du développement. Nous nous interrogeons dès lors sur le caractère résilient de ces déterminants sociaux dans la mesure où ils peuvent permettre la mise en place de projets et de stratégies effectives de développement durable. Enfin, notre réflexion prend appui sur quelques exemples concrets dans la Caraïbe mettant en relation le contexte social local et les actions de développement durable engagées. Selon les cas, ce socle social territorial peut être appréhendé comme un facteur de blocage ou un moteur de développement durable.

Fomoa-Adenet, Madly; Rieutort, Laurent. Territoires ruraux insulaires et développement durableIn  Petits territoires insulaires et développement durable Martinica
Desarrollo sostenible, Desarrollo rural, Sistema territorial, Relaciones sociales

Resumen

Après avoir rappelé que comme concept de gestion des territoires, le développement durable peut s’inscrire dans un système territorial complexe, l’article s’interroge sur les imaginaires associés à la ruralité et à l’insularité. Largement issue du regard de nos sociétés urbaines, la critique des abus d’un modèle de développement insulaire peu respectueux d’un environnement détérioré et/ou à l’abandon, conduit à promouvoir une gestion des territoires intégrant également une dimension économique et socioculturelle, notamment un fort mouvement de « patrimonialisation », sorte de réinvention de l’île mythique, symbole d’un équilibre passé. Divers exemples (île grecque de Skopelos, Corse, Martinique) montrent que ressources et savoir-faire spécifiques, difficilement transposables en dehors du contexte insulaire, peuvent être considérés comme un atout pour le développement ; ils renforcent l’identité d’une communauté et inspirent des dynamiques sociales renouvelées. Pour autant, il importe de réfléchir aux interactions entre des filières qui partagent les mêmes lieux, les mêmes ressources et impliquent les mêmes personnes. A l’évidence, la qualité du lien social augmente la résilience du système territorial même si cela passe par une redéfinition des règles collectives qui visent à inventer des solidarités durables passant davantage par des savoir-être ensemble que par des savoir-faire purement techniques.

Caron, Armelle. La marque «Parc Naturel Régional» : un dispositif original pour valoriser des stratégies de développement durable fondées sur les ressources agricoles et agroalimentaires des territoires insulaires ultramarinsIn  Petits territoires insulaires et développement durable Caribe
Martinica
Biodiversidad, Patrimonio natural y cultural, Desarrollo local sostenible, Territorio, Acción colectiva, Agricultura de proximidad, Gobernanza, Parque Natural Regional (PNR)

Resumen

Les Parcs Naturels Régionaux (PNR) français créés en 1967 constituent de véritables laboratoires pour la mise en œuvre d’un développement durable avant la lettre. Ils ont expérimenté diverses initiatives visant à valoriser la conservation des patrimoines naturel et culturel de leur territoire, notamment une politique de marquage de produits et de services territorialement ancrés. Dans cet article, nous nous interrogeons sur la pertinence de ces instruments de développement local pour les territoires insulaires à partir de l'exemple de la politique de marquage mise en œuvre par le PNR de la Martinique. Nous intéressant plus particulièrement aux impacts des démarches de marquage en termes de dynamique d’action collective, nous centrons notre analyse sur la dimension « sociale » de la durabilité.

Maignan, Alexandre. Originalité et vulnérabilité du tourisme dans l’île d’Anguille (Petites Antilles)In  Petits territoires insulaires et développement durable Caribe
Anguila
Insularidad, Turismo, vulnerabilidad

Resumen

Si l'île d'Anguille, dans le nord des Petites Antilles, est une destination secondaire en matière d'arrivées touristiques (moins de 150 000 visiteurs en 2005), il n'en reste pas moins que l'étude des conditions d'émergence du tourisme y est intéressante. Car en la matière, Anguille fait figure d'originalité au sein de son bassin géographique. En revanche, l'analyse des évolutions de la capacité d'hébergement, d'une part, puis des flux de visiteurs, d'autre part, démontre un trait commun à la plupart des îles des Petites Antilles, à savoir une certaine vulnérabilité face à des événements exogènes (catastrophes naturelles et crises géopolitiques). Cet article vise donc à faire le point sur le phénomène touristique (origine, évolution, contraintes) dans une île jusque-là peu étudiée.

Huyghues-Belrose, Vincent. Le nom des lieux à la Martinique : un patrimoine identitaire menacéIn  Petits territoires insulaires et développement durable Caribe
Martinica

Resumen

A la Martinique, les noms les plus anciens et les mieux conservés sont ceux qui ont été précocement fixés par la cartographie et par l’administration, non par la mémoire populaire. En conséquence, lorsque le cartographe supprime un nom de lieu, celui-ci disparaît ; mais lorsqu’il le déforme, le transforme ou même renomme le lieu, c’est une composante du passé et de l’identité territoriale qu’il soumet à une logique étrangère, qu’il colonise en quelque sorte. Si l’ensemble de la population martiniquaise éprouve de l’intérêt pour l’origine et le sens des noms de lieux, il apparaît cependant qu’elle n’a pas conscience de l’importance identitaire de la toponymie ni des dangers qui la menacent.

Études caribéennes
Papel | Versión digital gratuita | Cuatrimestral | Francia Etudes caribéennes
ISSN versión papel: 1779-0908
ISSN versión digital: 1961-859X
Año de creación: 2004

Editor: Université des Antilles et de la Guyanne
Dirección: Service commun de la documentation (contact Anne Pajard)
Université des Antilles et de la Guyane
Campus Schoelcher
97275 Schoelcher (Martinique)

Intercambio de puntos de vista de los académicos de la región del Caribe y el mundo, las obras originales de jóvenes científicos e investigadores, Etudes Caribéennes es una expresión científica de que el principal tema de reflexión de la Cuenca del Caribe. La geografía, la planificación, economía y ciencias sociales (historia, sociología, antropología), a través de un enfoque multidisciplinario, esta revisión contribuya a la reflexión sobre el desarrollo del Caribe. La revista ofrece tres números anuales organizadas en torno a un tema central carpeta. Los textos publicados en Francés, Inglés, Español, son evaluadas por un comité científico internacional.
La versión electrónica está disponible en el portal de edición abierta Revues.org.

Sumarios de la revista

Latindex *

Sistema Regional de Información en Línea para Revistas Científicas de América Latina, el Caribe, España y Portugal. Recurso creado por una red internacional que reune y difunde información bibliográfica sobre las publicaciones científicas seriadas producidas en la región. El "Directorio" recoge las publicaciones académicas y científicas que superan un nivel mínimo de calidad editorial, mientras que en el "Catálogo" ingresan aquellas que alcanzan un nivel óptimo en los criterios de evaluación. REDIAL colabora suministrando información sobre las revistas latinoamericanistas europeas.

Ceisal Redial © REDIAL & CEISAL. Responsabilidad editorial: Araceli García Martín - AECID (Madrid, España),
Jussi Pakkasvirta - Ceisal (Helsinki, Finlandia).
Desarrollo web: Olivier Bertoncello Data Consulting    Alojamiento web: CCIN2P3