loading...
- - -
América Latina Portal Europeo
REDIAL Red Europea de Información y Documentación sobre América Latina
CEISAL Consejo Europeo de Investigaciones Sociales de América Latina
Referencia anterior

L'émigration des Pyrénéens aux Amériques : Basques, Béarnais, Bigourdans, Gascons

Referencia siguiente
Libro 2018 L'émigration des Pyrénéens aux Amériques : Basques, Béarnais, Bigourdans, Gascons
LibroAccoce, Pierre. L'émigration des Pyrénéens aux Amériques : Basques, Béarnais, Bigourdans, Gascons. Morlaas: Cairn, 2018, 179 p. ISBN 978-2-35068-604-2
Palabras claves:
América Latina
Argentina | México | Uruguay
Demografía, Población, Migraciones | Historia
América ; Francia ; Pirineos ; historia migratoria ; asentamiento humano ; emigración ; inmigración
Época contemporánea | Siglo XIX

Resumen:

Difficile à imaginer, en 1825, le continent Nord-américain réunissait avec peine vingt-millions d’humains. A présent, les USA abritent 326 millions d’habitants, le Canada 36 millions et le Mexique 126 millions. Dans le même temps, l’Amérique du Sud a connu un accroissement similaire de sa population : quelque 375 millions de personnes aujourd’hui. Cette envolée, dûe en grande partie aux progrès de l’humanité doit également beaucoup à l’émigration. Un apport, venu en majorité de l’Europe, considéré comme un bienfait, car les arrivants étaient aptes à travailler dès leur débarquement. Expérimentés, ils pouvaient embrasser sur l’heure cent professions. Les Etats accueillants ont tous favorisé ce processus, le considérant maintes fois comme salutaire pour leur expansion. Six nations européennes ont fourni les forts contingents de cette émigration. Les Français ont longtemps peu participé à cet élan, à l’exception notable de l’Aquitaine, plus précisément sa zone frontalière au Sud-Ouest : Les Basses-Pyrénées et les Hautes-Pyrénées, Basques, Béarnais et Bigourdans se sont amplement impliqués dans la partance Transatlantique, optant en majorité pour l’Uruguay puis l’Argentine. D’autres, plus tardivement pour le Mexique et les Etats-Unis. L’initiative de ce recrutement revient à l’Uruguay. Son président, José de Urquiza, confia le soin de l’organiser à Samuel Fisher Lafone, un négociant britannique installé depuis peu à Montevideo dont les ancêtres, des protestants natifs du Béarn, avaient jeté l’ancre à Liverpool à la suite de la révocation de l’édit de Nantes. Il mobilisa au Béarn, en Bigorre, au Pays Basque, en Espagne. Y suscitant un élan irrépressible d’êtres sans terre vers une terre sans hommes. Entrés dans l’histoire ils furent surnommés Les Grands Bérets. Cet ouvrage atteste aussi que leur ruée a enrichi l’Uruguay, l’Argentine et le Chili, qu’elle a profité à Bayonne, à Bordeaux, à San Sebastian. Les aventures vécues par les agents recruteurs de Lafone, les exploits de leurs armements maritimes, les réactions des gouvernements français et ibériques en ce temps, illustrent également cette enquête. En clair : une saga.

Otros libros

Ver también

Ceisal Redial © REDIAL & CEISAL. Responsabilidad editorial: Araceli García Martín - AECID (Madrid, España),
Jussi Pakkasvirta - Ceisal (Helsinki, Finlandia).
Desarrollo web: Olivier Bertoncello Data Consulting    Alojamiento web: CCIN2P3