loading...
- - -
América Latina Portal Europeo
REDIAL Red Europea de Información y Documentación sobre América Latina
CEISAL Consejo Europeo de Investigaciones Sociales de América Latina
Referencia anterior

El Bajo de la ciudad vieja de Montevideo. L'art au service de la promotion immobilière = El Bajo in Montevideo's Ciudad Vieja : art as a tool for real estate promotion

Referencia siguiente
Artículo de revistaMartinet, Gilles. El Bajo de la ciudad vieja de Montevideo. L'art au service de la promotion immobilière = El Bajo in Montevideo's Ciudad Vieja : art as a tool for real estate promotionIn  Brones, Sophie ; Moghadam, Amin (Éds.). Marchés et nouveaux territoires de l'art dans les villes du Sud. Géographie et cultures, Printemps 2016 no. 97 p. 89-112. Palabras claves:
Uruguay
Ciudades, Urbanismo, Arquitectura | Geografía | Sociología, Asuntos sociales
Ciudad Vieja ; centro historico ; valorización económica ; bien inmueble ; gentrification ; patrimonio arquitectónico ; arte ; artista ; centros culturales ; apropiación ; representación ; prácticas urbanas

Resumen:

Cet article analyse les stratégies déployées par les acteurs qui souhaitent accélérer la valorisation économique des biens immobiliers de la Ciudad Vieja de Montevideo, centre historique de la capitale d'Uruguay. Ces stratégies s'appuient sur le patrimoine et l'art, afin de modifier les représentations de cet espace et de favoriser son appropriation par les gentrifieurs potentiels. Depuis une dizaine d'années, on y observe les prémices d'un processus de gentrification. Les transformations qu'il implique s'opèrent à un rythme lent, contrastant avec la rapidité et l'intensité des transactions immobilières des années 2000, justement motivées par la perspective de la gentrification. Aujourd'hui, certains propriétaires attendent une augmentation des prix pour transformer ou vendre leurs biens, laissant nombre d'entre eux inoccupés. Dans ce contexte, différents promoteurs ou groupes d'investisseurs mettent en place des actions susceptibles de favoriser le processus attendu. Ainsi, le caractère patrimonial des biens immobiliers réhabilités afin d'accueillir des foyers aisés est mis en avant : la transformation matérielle du bâti se double de la production et de la diffusion d'un ensemble de discours. Certains acteurs, privés et publics, entendent également mobiliser l'art comme un outil de régénération urbaine, capable de transformer les représentations attachées à ce quartier mais aussi d'y permettre l'apparition de nouvelles pratiques. La principale stratégie repose sur la mise à disposition de lieux de travail et d'exposition pour les artistes ainsi que sur le renforcement de leur visibilité, à travers des événements réguliers qui occupent également les rues. La fréquentation et l'appropriation de cet espace par des jeunes gens « bohèmes et branchés » doivent en effacer les stigmates de la pauvreté et de la criminalité. Par la place qu'on lui confère au sein du quartier, matériellement et discursivement, l'art joue ainsi, à la suite du patrimoine, le rôle de catalyseur des transformations urbaines attendues.

Ceisal Redial © REDIAL & CEISAL. Responsabilidad editorial: Araceli García Martín - AECID (Madrid, España),
Jussi Pakkasvirta - Ceisal (Helsinki, Finlandia).
Desarrollo web: Olivier Bertoncello Data Consulting    Alojamiento web: CCIN2P3