loading...
- - -
América Latina Portal Europeo
REDIAL Red Europea de Información y Documentación sobre América Latina
CEISAL Consejo Europeo de Investigaciones Sociales de América Latina
Referencia anterior

Travailler dans l'automobile. Le rôle de la formation continue en France, en Argentine et au Brésil (1980-2004)

Referencia siguiente
Tesis 2009 Travailler dans l'automobile. Le rôle de la formation continue en France, en Argentine et au Brésil (1980-2004)
TesisSevilla, Ariel. Travailler dans l'automobile. Le rôle de la formation continue en France, en Argentine et au Brésil (1980-2004). Director: Demazière, Didier. 2009 488 p. Tesis doctorales. Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines.  PRINTEMPS - Professions, institutions, temporalités. 2009. Palabras claves:
América del Sur | Cono Sur
Argentina | Brasil
Economía, Empresas, Industria | Empleo, Trabajo
Francia ; industria del automóvil ; formación profesional continua ; comparaciones internacionales ; cambios tecnológicos
Época contemporánea | Siglo XX | Siglo XXI

Resumen:

A partir du cas de l'industrie de l'automobile, plus précisément, de trois usines de montage en France, en Argentine et au Brésil, cette recherche éclaire les modalités de la mise en œuvre des politiques et des pratiques de formation et ses effets. Les enjeux de la formation des ouvriers soulignent sa fonction économique. Ils visent le développement de compétences et de performances du personnel et leur adaptation aux transformations technologiques et organisationnelles. Cependant, la formation dans l'entreprise est marquée par l'histoire du collectif ouvrier, qui doit faire face à une réorganisation du travail, par le moment où ces transformations interviennent et par la situation concrète de l'établissement. Dès lors, la formation ne peut pas être pensée sans tenir compte de tous ces éléments qui forment le contexte dans lequel elle s'implante et les interactions qu'elle engendre. Dans une entreprise de l'automobile implantée dans plusieurs pays, ce contexte est autant transnational que national. Ce qui amène à formuler cette thèse : La formation ne joue pas un rôle défini a priori par l'objectif auquel elle est sensée répondre, elle remplit plusieurs fonctions. Les entreprises instituent la formation sans toujours pouvoir faire le calcul des avantages économiques qu'elles en tirent. Y compris en ce qui concerne les changements technologiques. Les situations de travail qui sous-tendent ces changements sont autant des situations d'apprentissage et ne s'associent donc pas à des formations instituées. Les fonctions de la formation varient avec les contextes : la législation nationale réglementant un système de formation professionnelle d'adultes salariés est le support qui assure qu'ils puissent bénéficier des stages pour améliorer leur situation. La méthode mobilisée est destinée à repérer au plus près des pratiques les particularités de la formation dans trois sites. Notre démarche a consisté à lire l'activité de travail à travers le prisme de la formation et réciproquement. L'observation participante dans les stages et dans les ateliers a permis de repérer où et comment la main-d'œuvre se prépare véritablement pour le travail ainsi que les fonctions de la formation. Les effets de la formation d'une part, sur les carrières et d'autre part, sur la maîtrise des technologies, ont été explorés par l'analyse des trajectoires professionnelles et par l'étude de l'évolution de chaque site. L'analyse de l'évolution des filiales et les entretiens auprès des responsables hiérarchiques permettent de repérer les enjeux au moment où la formation a été introduite dans les sites, les transformations de la formation et le contexte historique dont chaque usine est l'héritière.

Otras tesis

Ver también

Ceisal Redial © REDIAL & CEISAL. Responsabilidad editorial: Araceli García Martín - AECID (Madrid, España),
Jussi Pakkasvirta - Ceisal (Helsinki, Finlandia).
Desarrollo web: Olivier Bertoncello Data Consulting    Alojamiento web: CCIN2P3