loading...
- - -
América Latina Portal Europeo
REDIAL Red Europea de Información y Documentación sobre América Latina
CEISAL Consejo Europeo de Investigaciones Sociales de América Latina
Referencia anterior

Arts plastiques et rivalités internationales: les contributions allemandes et françaises aux Biennales de São Paulo, de la fin des années 1950 au début des années 1970

Referencia siguiente
Artículo de revistaLanoë, Elise. (Univ. Lille 3, CECILLE, Francia). Arts plastiques et rivalités internationales: les contributions allemandes et françaises aux Biennales de São Paulo, de la fin des années 1950 au début des années 1970In  Religion et société en Amérique Latine (XVIe-XIXe siècles): traces et destins d'une "orthodoxie coloniale" Cahiers des Amériques Latines, 2011 no. 67 p. 163-182. Palabras claves:
Brasil
Artes plásticas, Pintura y Escultura
Brasil / Alemania / Francia / Artes plásticas / Bienal de Sao Paulo / Relaciones internacionales
Siglo XX

Resumen:

Fondée en 1951, la Biennale de São Paulo prend au cours des années 1960 un essor considérable sur la scène artistique internationale. Elle se fait l'écho des mutations de l'art contemporain, depuis le mouvement non-figuratif de l'après-guerre jusqu'aux nouvelles formes de figuration des années 1960 (pop art américain, nouveaux réalismes en Europe, tropicalisme au Brésil). Pour la France et l'Allemagne de l'Ouest, le forum artistique de São Paulo offre l'opportunité de concourir parmi les plus grands, dans un contexte où l'École de Paris est en perte de vitesse face à celle de New York et où la créativité allemande, au contraire, retrouve l'élan qu'elle avait perdu sous le régime nazi. Dans le contexte diplomatique tendu de la Guerre froide, les relations franco-brésiliennes peinent à trouver leur place dans la « troisième voie » gaulliste, tandis que la RFA et le Brésil inaugurent au contraire un partenariat prometteur dans les domaines commercial, technologique et culturel.

Otros artículos del número

Ver también

Ceisal Redial © REDIAL & CEISAL. Responsabilidad editorial: Araceli García Martín - AECID (Madrid, España),
Jussi Pakkasvirta - Ceisal (Helsinki, Finlandia).
Desarrollo web: Olivier Bertoncello Data Consulting    Alojamiento web: CCIN2P3