loading...
- - -
América Latina Portal Europeu
REDIAL Rede Europeia de Informação e Documentação sobre a América Latina
CEISAL Conselho Europeu de Pesquisas Sociais da América Latina
Revista Cahiers de LI.RI.CO. Littératures contemporaines du Río de la Plata

Cahiers des Amériques Latines

Revista Cahiers du Brésil contemporain

Ano: 2011 n. 67

Marzin, Jacques. Réforme économique ou cure de minceur du modèle social? Les orientations du VIe congrès du Parti communiste cubain In  Religion et société en Amérique Latine (XVIe-XIXe siècles): traces et destins d'une "orthodoxie coloniale" p. 9-20 Cuba
Política de desarrollo; política económica; política social; agricultura; Cuba
Gaillemin, Bérénice. Prier en suivant les sillons: lecture d'un catéchisme pictographique mexicain conservé à BerlinIn  Religion et société en Amérique Latine (XVIe-XIXe siècles): traces et destins d'une "orthodoxie coloniale" p. 29-53 México
Catecismo / Evangelización / Nahuatl / Enseñanza
Época colonial
Resumo

Parmi la vingtaine de carnets encore disponibles aujourd'hui pour la recherche, le catéchisme testérien conservé dans l'actuelle Staatsbibliothek de Berlin est un exemple particulièrement intéressant. Non seulement sa forme (une seule planche grande taille constituée à base de fibres d'agave) mais également l'histoire de son déchiffrement attirent l'attention. Collectionné en premier lieu par Boturini, puis León y Gama, et acheté par la suite par Humboldt, le manuscrit pictographique a aussi été étudié par le célèbre Eduard Seler. Afin d'envisager d'une manière nouvelle l'usage de cet outil, cet article remet en contexte les commentaires que l'étude de ce petit catéchisme a occasionnés tout en apportant de nouvelles pistes et hypothèses découlant de son étude mise en regard avec celle de catéchismes en nahuatl publiés dès le XVIe siècle.

Jeanne, Boris. Christianisme et criollismo: les franciscains et la société de Nouvelle-Espagne au XVIe siècleIn  Religion et société en Amérique Latine (XVIe-XIXe siècles): traces et destins d'une "orthodoxie coloniale " p. 55-73 México
Franciscanos / Nueva España / Valadés / Criollos
Siglo XVI
Resumo

La naissance d'une conscience créole en Amérique est souvent fixée au XVIIe siècle, mais l'étude de sources franciscaines concernant la Nouvelle-Espagne du XVIe siècle permet d'affiner cette chronologie. C'est un traité de rhétorique publié à Pérouse en 1579 par un franciscain métis, Diego Valadés, ancien procurateur de son ordre auprès de la curie romaine, qui permet de montrer que, dès leur apparition au cœur d'une forte crise sociale des années 1570, les milieux créoles ont cherché à s'appuyer sur des forces extérieures au pouvoir monarchique castillan, en l'occurrence le Saint-Siège. Rome y trouve une opportunité d'essayer de prendre prise sur les Églises américaines qui lui échappent depuis les bulles de 1493, proposant aux créoles comme Valadés une possibilité de légitimation de leur existence face à la couronne, dans le cadre de l'application des décisions du concile de Trente.

Maldavsky, Aliocha. De l'encomendero au marchand: charité et évangélisation dans le Pérou colonial, XVIe-XVIIe sièclesIn  Religion et société en Amérique Latine (XVIe-XIXe siècles): traces et destins d'une "orthodoxie coloniale" p. 75-87 Perú
Perú colonial / Encomendero / Caridad / Evangelización
Siglo XVI | Siglo XVII
Resumo

Cet article étudie l'implication des laïcs dans l'évangélisation des Indiens au Pérou aux XVIe et XVIIe siècles à travers leur participation financière dans le cadre de la charité. Il montre que pour les encomenderos du XVIe siècle la pratique de la charité vis-à-vis des Indiens contribue à établir leur adhésion à l'orthodoxie tridentine et à justifier leur statut de dominants au sein de la société coloniale. L'adhésion à des pratiques charitables du même type de la part d'un marchand du XVIIe siècle indique que cette voie de légitimation sociale est alors encore d'actualité et perpétue, du point de vue des laïcs espagnols, la distinction religieuse entre les Indiens, considérés comme néophytes, et les Espagnols, assimilés à des dévots.

Castelnau-L'Estoile, Charlotte de. Les frontières religieuses dans le Brésil du XVIe siècle: le chamanisme colonial des missionnaires jésuites et des indiens tupinambaIn  Religion et société en Amérique Latine (XVIe-XIXe siècles): traces et destins d'une "orthodoxie coloniale" p. 89-113 Brasil
Evangelización / Brasil / Jesuitas / Chamanismo
Siglo XVI
Resumo

L'article analyse le processus d'évangélisation des Indiens tupinamba du littoral brésilien dans la seconde moitié du XVIe siècle. Il cherche à montrer comment la méthode de l'adaptation accommodation a été pratiquée par les jésuites pour évangéliser ces Indiens considérés comme « sans foi, sans loi, sans roi », frappés du sceau de l'illégitimité religieuse, culturelle et politique. Les missionnaires ont cherché à définir une religion indienne qu'ils pourraient ensuite franchir pour amener les Indiens dans leur propre univers religieux. Ce fut le chamanisme que les jésuites observent, décrivent et, pour certains, imitent, non sans être critiqués, notamment par le premier évêque du Brésil. L'article se concentre sur la figure de Francisco Pinto, missionnaire dans les zones frontières du nord du Brésil au début du XVIIe, à la limite du territoire colonial. Figure ambivalente qui passe les frontières, jouant de son excellente connaissance de la langue indienne, Francisco Pinto devient une sorte de chamane tupi et finit assassiné par des Indiens ennemis. Utilisant des documents jésuites portugais mais aussi des sources françaises capucines, l'article cherche à analyser non seulement la méthode missionnaire de Pinto mais aussi les logiques indiennes à l'œuvre dans cet épisode interactif.

Valenzuela-Márquez, Jaime. La vierge du Carmen et l'Indépendance du Chili: une patronne céleste pour l'armée...et la NationIn  Religion et société en Amérique Latine (XVIe-XIXe siècles): traces et destins d'une "orthodoxie coloniale" p. 115-133 Chile
Chile / Independencia / Religión / Virgen del Carmen
Siglo XIX
Resumo

L'article étudie la « construction » historique de l'invocation de la Vierge du Carmen au Chili, comme « patronne » des soldats vainqueurs de la guerre d'Indépendance et son identification ultérieure comme patronne de la Nation. Ce prolongement politique de sa protection est dû au lien idéologique établi précocement entre l'Armée et le nouvel État-nation en train de naître justement par les armes. Cependant, pour cette même raison, cette Vierge se maintint comme une représentation militaire qui l'empêcha de devenir une invocation collective et populaire au moment de la paix. De fait, les résurgences de sa dévotion au XIXe siècle sont essentiellement liées à des épisodes belliqueux.

Maurel, Chloé. Le programme indien-andin des Nations unies (années 1950-1960)In  Religion et société en Amérique Latine (XVIe-XIXe siècles): traces et destins d'une "orthodoxie coloniale" p. 137-161 América Latina | Región Andina
ONU / OIT / Indios / América Latina / Desarrollo
Resumo

Au début des années 1950, cinq agences des Nations unies (l'ONU, l'OMS, l'OIT, la FAO et l'Unesco) se lancent dans un vaste programme en Amérique latine, appelé le Programme indien-andin (PIA). Celui-ci se poursuit jusque dans les années 1960. Il concerne plusieurs pays (d'abord la Bolivie et le Pérou puis jusqu'à sept pays d'Amérique latine) et comporte plusieurs volets: culturel, sanitaire, économique et social. Il s'agit de venir en aide aux Indiens des Andes, réduits à la misère depuis des siècles, afin qu'ils atteignent un « développement » économique, social et culturel. Ce programme de grande ampleur s'est heurté à des contradictions et à des problèmes politiques et s'est caractérisé par des aspects relativement conservateurs et paternalistes. Toutefois, Il semble avoir suscité une véritable popularité auprès des Indiens. Il témoigne en tout cas d'une réelle préoccupation, au sein des agences onusiennes, pour le sort des populations autochtones et de réflexions sur la notion de travail indigène. Il illustre en outre les relations de coopération, mais aussi de concurrence, entre ces différentes agences.

Lanoë, Elise. Arts plastiques et rivalités internationales: les contributions allemandes et françaises aux Biennales de São Paulo, de la fin des années 1950 au début des années 1970In  Religion et société en Amérique Latine (XVIe-XIXe siècles): traces et destins d'une "orthodoxie coloniale" p. 163-182 Brasil
Brasil / Alemania / Francia / Artes plásticas / Bienal de Sao Paulo / Relaciones internacionales
Siglo XX
Resumo

Fondée en 1951, la Biennale de São Paulo prend au cours des années 1960 un essor considérable sur la scène artistique internationale. Elle se fait l'écho des mutations de l'art contemporain, depuis le mouvement non-figuratif de l'après-guerre jusqu'aux nouvelles formes de figuration des années 1960 (pop art américain, nouveaux réalismes en Europe, tropicalisme au Brésil). Pour la France et l'Allemagne de l'Ouest, le forum artistique de São Paulo offre l'opportunité de concourir parmi les plus grands, dans un contexte où l'École de Paris est en perte de vitesse face à celle de New York et où la créativité allemande, au contraire, retrouve l'élan qu'elle avait perdu sous le régime nazi. Dans le contexte diplomatique tendu de la Guerre froide, les relations franco-brésiliennes peinent à trouver leur place dans la « troisième voie » gaulliste, tandis que la RFA et le Brésil inaugurent au contraire un partenariat prometteur dans les domaines commercial, technologique et culturel.

Cunin, Elizabeth; Hoffmann, Odile. Description ou prescription? Les catégories ethnico-raciales comme outils de construction de la nation. Les recensements au Belize, XIXe-XXe sièclesIn  Religion et société en Amérique Latine (XVIe-XIXe siècles): traces et destins d'une "orthodoxie coloniale" p. 183-205 Belice
Racialización / Categorías censales / Belice / Políticas de la diferencia / Nación
Resumo

Ce texte présente une analyse des processus de classification et catégorisation ethnico-raciales de la population du Belize tout au long des XIXe et XXe, siècles, en s'appuyant sur les recensements et les rapports du gouvernement. Nous ne nous intéressons pas tant aux seuls chiffres qu'aux catégories de comptage et à leur évolution, en tant qu'indicateurs des logiques politiques de construction d'une société coloniale puis nationale. Alors que, au XIXe siècle, les recensements rendent compte des différentes formes d'appréhension de la population (transition de l'esclavage à la liberté, affirmation ou négation de la diversité ethnico-raciale), les rapports administratifs dessinent un modèle démographico-territorial invariant et stéréotypé utilisé comme outil de gestion politique. Au XXe siècle, nous analysons la difficile marche vers l'indépendance et les changements introduits par le nouvel État bélizien (catégories, méthodologie) dans le processus de construction d'une « identité nationale ».

Boccara, Guillaume; Ayala, Patricia. Patrimonializar al indígena. Imagi-nación del multiculturalismo neoliberal en ChileIn  Religion et société en Amérique Latine (XVIe-XIXe siècles): traces et destins d'une "orthodoxie coloniale" p. 207-227 Chile
Multiculturalismo / Patrimonialización / Pueblos indígenas / Chile / Neoliberalismo
Resumo

Depuis le retour à la démocratie au Chili, les divers gouvernements de la Concertation ont entrepris de redéfinir la relation de l'État avec les populations amérindiennes du pays. Un nouveau panorama social, légal et institutionnel a progressivement émergé et le multiculturalisme est devenu le programme politique et culturel dominant. Cet essai vise à rendre compte de la nature de ce nouveau projet ainsi que de la reconfiguration sémantique qui place l'ethnicité au centre de l'espace public. Pour ce faire, nous examinerons la nouvelle politique de patrimonialisation des cultures et du passé indigènes mise en place par le Conseil des Monuments Nationaux. Nous montrerons que ce projet de ré-imagination d'une nation chilienne désormais pensée comme multiculturelle et pluriethnique produit des effets de nationalisation et de territorialisation. On s'interrogera alors sur les liens existant entre le multiculturalisme et la culture néolibérale qui tend à transformer les cultures indiennes en patrimoine et en ressources économiques. Nous conclurons notre étude par une réflexion d'ordre plus général sur la nature de ce nouveau multiculturalisme néolibéral ainsi que sur ce que nous nommons un nouvel art du gouvernement ethnique ou ethno-gouvernementalité.

Cahiers des Amériques Latines
Papel | Versão digital gratuita | cuatrimestral | França Cahiers des Amériques latines (Paris)
ISSN papel: 1141-7161
ISSN digital: 2268-4247
Año de criação: 1968

Editor: Institut des hautes études de l'Amérique latine
Direção: 28 rue Saint-Guillaume
75007 Paris

Esta revista incluye cuatro rúbricas regulares: Crónica presenta una información corta sobre una cuestión de actualidad; Dossier reúne de cuatro a seis artículos complementarios sobre un tema o un país. Este Dossier es el resultado de una investigación. En Estudios se puede leer contribuciones libres; Información científica propone notas breves sobre organismos e instituciones de investigación, eventos científicos (coloquios, congresos) y publicaciones. La pluridisciplinaridad se halla en cada número como en la alternancia de las temáticas en los diferentes números.
Los números digitalizados editados desde el nº 53 está disponibles en el sitio web revues.org, exceptuando el último año de edición, del que se ofrece solamente el sumario.

Sumários da revista

Latindex *

Sistema Regional de Información en Línea para Revistas Científicas de América Latina, el Caribe, España y Portugal. Recurso creado por una red internacional que reune y difunde información bibliográfica sobre las publicaciones científicas seriadas producidas en la región. El "Diretório" recoge las publicaciones académicas y científicas que superan un nivel mínimo de calidad editorial, mientras que en el "Catálogo" ingresan aquellas que alcanzan un nivel óptimo en los criterios de evaluación. REDIAL colabora suministrando información sobre las revistas latinoamericanistas europeas.

Ceisal Redial © REDIAL & CEISAL. Responsibilidade editorial: Araceli García Martín - AECID (Madrid, España),
Jussi Pakkasvirta - Ceisal (Helsinki, Finlandia).
Desenvolvimento web: Olivier Bertoncello Data Consulting    Alojamento de sites: CCIN2P3