loading...
- - -
Amérique Latine Portail Européen
REDIAL Réseau Européen d'Information et Documentation sur l'Amérique latine
CEISAL Conseil Européen de Recherches Sociales sur l'Amérique latine
Référence précédente

Les petits commerçants informels des favelas face à la régularisation électrique : entre tactiques, ajustements et inadaptations = Small informal traders in the favelas and regularization of the electricity service: between tactics, adjustments and shortcomings

Référence suivante
Article de revuePilo’, Francesca. Les petits commerçants informels des favelas face à la régularisation électrique : entre tactiques, ajustements et inadaptations = Small informal traders in the favelas and regularization of the electricity service: between tactics, adjustments and shortcomingsIn  Morange, Marianne ; Spire, Amandine ; Planel, Sabine (Éds). Mise en ordre, mise aux normes et droit à la ville : perspectives croisées depuis les villes du Sud. Métropoles, 2017 no. 21 p. [En línea]. Mots-clés:
Amérique Latine
Brésil
Villes, Urbanisme, Architecture | Commerce, Transport, Services | Sécurité et Défense
Rio de Janeiro ; Santa Marta ; Cantagalo ; favela ; comercio informal ; servicio de electricidad ; orden urbano
Époque contemporaine | XXe siècle | XXIe siècle

Résumé :

Depuis que la candidature de Rio a été retenue pour accueillir plusieurs grands événements internationaux, les favelas font l’objet d’interventions multiples de la part des acteurs publics et privés. Ces interventions visent à produire dans ces quartiers un ordre sociospatial inspiré par des politiques néolibérales. Cet article analyse ce processus à partir des effets de la régularisation du service d’électricité sur les pratiques quotidiennes des petits commerces informels dans deux favelas de la zone sud de Rio de Janeiro, Santa Marta et Cantagalo. Ce processus de régularisation dont l’objectif est de bannir les branchements illégaux suscite des transformations « silencieuses » des pratiques des commerçants qui se manifestent par des tactiques, des ajustements, mais aussi des inadaptations. Plus largement, ces pratiques semblent témoigner de la coproduction d’un ordre sociospatial où les commerçants visent à garantir leur place dans la favela, au-delà de l’enjeu de l’accès à l’électricité dans le cadre d’un service commercial.

Ceisal Redial © REDIAL & CEISAL. Responsabilité éditoriale: Araceli García Martín - AECID (Madrid, España),
Jussi Pakkasvirta - Ceisal (Helsinki, Finlandia).
Développement: Olivier Bertoncello Data Consulting    Hébergeur: CCIN2P3