loading...
- - -
Amérique Latine Portail Européen
REDIAL Réseau Européen d'Information et Documentation sur l'Amérique latine
CEISAL Conseil Européen de Recherches Sociales sur l'Amérique latine
Référence précédente

Jeux olympiques de Rio 2016 : gagnants et perdants

Référence suivante
Article de revueMatias, Wagner Barbosa ; Mascarenhas, Fernado. Jeux olympiques de Rio 2016 : gagnants et perdantsIn  Sport et mondialisation Alternatives Sud, 2016 vol. 23 no. 1 p. 33-52. Mots-clés:
Brésil
Villes, Urbanisme, Architecture | Commerce, Transport, Services | Droits de l'Homme | Economie, Entreprises, Industrie | Mouvements sociaux | Politique, Administration publique | Sociologie, Affaires sociales
Brésil ; Rio de Janeiro ; Jeux olympiques de Rio 2016 ; sport ; méga-événement sportif ; dépense publique ; rôle de l'État ; aménagement urbain ; insertion sociale ; installation sportive ; analyse coût-avantage ; droits de l'homme ; déplacement de population ; spoliation ; répression ; privatisation ; criminalisation de la pauvreté
XXe siècle | XXIe siècle

Résumé :

Le choix du Brésil pour accueillir les Jeux olympiques 2016 s’est réalisé grâce aux efforts d’une coalition de forces menée par le gouvernement. En vue de la réalisation de ce méga-événement, des mesures ont été prises, qui imposent un État d’exception, lequel ne respecte pas les lois constitutionnelles. L’organisation de ces Jeux constitue un processus d’accumulation par spoliation, qui divise la société brésilienne entre gagnants et perdants.

Autres articles du numéro

Voir aussi

Ceisal Redial © REDIAL & CEISAL. Responsabilité éditoriale: Araceli García Martín - AECID (Madrid, España),
Jussi Pakkasvirta - Ceisal (Helsinki, Finlandia).
Développement: Olivier Bertoncello Data Consulting    Hébergeur: CCIN2P3