loading...
- - -
Amérique Latine Portail Européen
REDIAL Réseau Européen d'Information et Documentation sur l'Amérique latine
CEISAL Conseil Européen de Recherches Sociales sur l'Amérique latine
Référence précédente

Nourriture et identité juive dans "Las genealogías" de Margo Glantz

Référence suivante
Article de revueBalutet, Nicolás. (Université Jean Moulin – Lyon 3, Faculté des Langues, Département d’Etudes Hispaniques, Francia). Nourriture et identité juive dans "Las genealogías" de Margo GlantzRomanica Olomucensia, 2014 vol. 26 no. 1 p. 67-75. Mots-clés:
Mexique
Littérature
Identité ; judaïsme ; nourriture ; mémoire ; Mexique; Identidad ; judaismo ; comida ; memoria ; México

Résumé :

Depuis la fin des années 70 et la nécessaire émergence des mouvements féministes dans la sphère publique, la nourriture est souvent perçue comme une forme d’assujettissement de la femme. C’est l’idée qui se dégage à première vue de Las genealogías (1981), autobiographie de l’écrivaine mexicaine Margo Glantz (1930–) qui raconte la vie d’immigrés juifs provenant d’Ukraine. Dans sa quête pour déchiffrer son identité judéo-mexicaine, l’auteure utilise presque exclusivement le témoignage paternel et ses activités littéraires cependant que la mère est reléguée en cuisine. Cet article entend montrer cependant que Lucia Glantz n’est pas dévalorisée. La nourriture qu’elle prépare facilite l’émergence des souvenirs et resserre les liens entre passé et présent. Si Las genealogías insiste davantage sur la figure du père, cette oeuvre semble signaler également que les aliments, tout comme les livres, sont sources de connaissances, ce qui n’est guère surprenant lorsqu’on rappelle que « savoir » et « saveur » ont la même étymologie.

Autres articles du numéro

Voir aussi

Ceisal Redial © REDIAL & CEISAL. Responsabilité éditoriale: Araceli García Martín - AECID (Madrid, España),
Jussi Pakkasvirta - Ceisal (Helsinki, Finlandia).
Développement: Olivier Bertoncello Data Consulting    Hébergeur: CCIN2P3