loading...
- - -
Latin America European Portal
REDIAL European Network of Information and Documentation on Latin America
CEISAL European Council for Social Research on Latin America
Previous reference

L'entrelacement des réseaux migratoires et confessionnels dans le champ migratoire Mexique/États-Unis = The Interweaving of Migratory and Denominational Networks in the Mexican/United States Migration Field

Next reference
Article of journalCalderón Bony, Frida ; Odgers Ortiz, Olga ; Rivera-Sánchez, Liliana. L'entrelacement des réseaux migratoires et confessionnels dans le champ migratoire Mexique/États-Unis = The Interweaving of Migratory and Denominational Networks in the Mexican/United States Migration FieldIn  Missaoui, Hasnia-Sonia ; Lima, Stéphanie ; Lombard, Jérôme (Éds). Mobilités, migrations internationales et réseaux sociaux : approches inter- et transnationales = Mobility, Inter-transnational Migrations and Social Networks : Empirical and Methodological Crossed Approaches. Espace populations sociétés, 2017 no. 2 p. [En línea]. Keywords:
Latin America
Mexico
Demography, Population, Migrations | Information, Communication, Media | Religions, Beliefs | Sociology, Social issues
Michoacán ; Morelos ; red de migración ; red religiosa ; movilidad transnacional ; campo migratorio Mexico/Estados Unidos ; iglesia adventista
Contemporary period | 20th century | 21st century

Abstract:

Dans la région du Michoacán (Mexique), des migrants exploitent la maturité de leurs réseaux migratoires, en développant un réseau religieux à partir de l´importation de répliques d’une image pieuse, dans les différents points où ils sont installés aux États-Unis. Dans la région du Morelos (Mexique), c’est l’existence d’un réseau religieux, les Adventistes du Septième Jour, qui a soutenu la mobilité transnationale, puis la consolidation des réseaux migratoires, tout en incorporant ultérieurement d’autres dénominations religieuses. Sur la base de comparaisons entre ces deux cas, ce travail montre comment les réseaux migratoires et religieux se retrouvent imbriqués. Notre pari méthodologique est qu’il est nécessaire de considérer de manière simultanée ces deux types de réseaux. Nous montrons l’entrecroisement des pratiques religieuses et des logiques de mobilité, afin de saisir de quelle manière se réalisent, dans le temps, l’activation ou le déclin des réseaux migratoires et/ou religieux, tout en considérant leurs interactions.

Ceisal Redial © REDIAL & CEISAL. Editorial responsibility: Araceli García Martín - AECID (Madrid, España),
Jussi Pakkasvirta - Ceisal (Helsinki, Finlandia).
Web development: Olivier Bertoncello Data Consulting    Web hosting: CCIN2P3: CCIN2P3