loading...
- - -
Latin America European Portal
REDIAL European Network of Information and Documentation on Latin America
CEISAL European Council for Social Research on Latin America
Previous reference

Tout change parce que rien ne change ? Politiques sociales et cycles de transformation économique et institutionnelle au Chili

Next reference
Article of journalBarozet, Emmanuelle ; Espinoza, Vicente. Tout change parce que rien ne change ? Politiques sociales et cycles de transformation économique et institutionnelle au ChiliIn  Théodore, Rachel (Éds.) ; Garretón M., Manuel Antonio ; Montero, Darío ; Barozet, Emmanuelle ; Espinoza, Vicente ; Araujo, Kathya. Le "modèle" chilien des ruptures en trompe-l'oeil. Problèmes d'Amérique latine, 2016 no. 102 p. 53-73. Keywords:
Latin America
Chile
Concertación ; modelo social ; política pública ; luchar contra la pobreza ; desigualdad social ; nivel de vida ; reforma social ; educación ; mercado de trabajo ; representación política
Contemporary period | 20th century | 21st century

Abstract:

Dans cet article, nous analysons les politiques sociales chiliennes au cours des trente dernières années, en particulier les options prises par les différents gouvernements, ainsi que le rejet qu’elles ont généré dans la dernière décennie. Sur la base d’une croissance économique soutenue, les politiques sociales mises en place ont permis de faire baisser de manière très importante le taux de pauvreté et d’améliorer les conditions de vie de la population, sans cependant remettre en cause les inégalités de revenus. La question centrale que nous abordons est comment un modèle qui assure une croissance économique soutenue et permet l’amélioration des conditions de vie de la population génère-t-il un rejet profond de la part d’une grande partie de la population ? La combinaison entre des politiques de croissance et sociales « pro-pauvres » et de ciblage sur les plus démunis, malgré ses succès, ne permet cependant pas de corriger les effets les plus ségrégatifs du système, en particulier dans le domaine de l’éducation, de la santé et des retraites. Nous montrons comment les limites de ce modèle, combiné avec une promesse non tenue d’égalité des chances, ouvre la voie depuis les années 2000 à un profond débat sur l’avenir du modèle économique et social. La partie finale de l’article aborde les dilemmes du gouvernement Bachelet dans le cadre des réformes sociales en cours et d’un profond ralentissement économique.

Ceisal Redial © REDIAL & CEISAL. Editorial responsibility: Araceli García Martín - AECID (Madrid, España),
Jussi Pakkasvirta - Ceisal (Helsinki, Finlandia).
Web development: Olivier Bertoncello Data Consulting    Web hosting: CCIN2P3: CCIN2P3