loading...
- - -
Latin America European Portal
REDIAL European Network of Information and Documentation on Latin America
CEISAL European Council for Social Research on Latin America
Previous reference

A la recherche des identités transatlantiques : des boucles conceptuelles au croisement de la société, l’histoire et la génétique

Next reference
Article of journalAbel, Sarah . (ESR Marie Curie Fellow du projet EUROTAST doctorante du Centre international des recherches sur les esclavages (CIRESC), et de l’Ecole des hautes études en sciences sociales (EHESS), Paris). A la recherche des identités transatlantiques : des boucles conceptuelles au croisement de la société, l’histoire et la génétique.  / Buscando identidades transatlánticas: bucles conceptuales en la intersección de la sociedad, la historia y la genética In   Heredia Neyra, Juan José ; Ollivier, Serge (Coord.) Colloques. Race, ethnie, identité : écrire une histoire hémisphérique des signifiants identitaires –   / Coloquios. Raza, etnia, identidad: escribir una historia hemisférica de los significantes de identidad Nuevo Mundo Mundos Nuevos, 2016 no. 16 Keywords:
Latin America
History
Ancestralidad / Genética / Etnicidad / Genealogía / Transatlántico

Abstract:

Cet article examinera la manière dont les tests génétiques « d’ancestralité » ont été promus et développés durant les deux dernières décennies comme outil généalogique, censé permettre de trouver les origines géographiques et « ethniques » des groupes diasporiques aux Etats-Unis. Nous nous intéresserons au cas des descendants d’Africains réduits en esclavage, en portant notre attention sur le contexte historique et les discours politiques qui ont mené à proposer ces tests comme un moyen de réparer les dommages sociaux et psychologiques de la traite transatlantique. En analysant les théories et les processus impliqués dans la création des tests « d’ancestralité », nous verrons ensuite comment ces derniers ont mené à la reproduction d’une vision du monde divisée en « populations » « indigènes » et « métissées », qui fait de la « vraie » diversité humaine une donnée quantifiable, cartographiable, et biologique. Finalement, nous regarderons comment ces concepts génétiques sont interprétés et mobilisés dans les discours et les pratiques des acteurs sociaux à la recherche de leurs « racines » ancestrales.

Ceisal Redial © REDIAL & CEISAL. Editorial responsibility: Araceli García Martín - AECID (Madrid, España),
Jussi Pakkasvirta - Ceisal (Helsinki, Finlandia).
Web development: Olivier Bertoncello Data Consulting    Web hosting: CCIN2P3: CCIN2P3